: 500 millions d’informations personnelles volées ou perdues en

Vol de données : tous les battus en 2015. L’année dernière a notamment connu la plus vaste violation de données rendue publique à ce jour, avec 191 millions d’informations compromises par un seul et même incident. À cela s’ajoute le chiffre record de neuf violations de données de données massives. Si 429 millions d’identités ont été touchées, le nombre d’entreprises ayant choisi de ne pas dévoiler la quantité de données perdues a progressé de 85 %. Selon une estimation conservatrice, les pertes réelles se chiffreraient à plus de 500 millions, ont calculé les chercheurs de Symantec qui viennent de publier la 21e édition du rapport annuel sur les cybermenaces portant sur l’année 2015 (ISTR).

«Le nombre croissant d’entreprises choisissant de ne pas communiquer des informations critiques à la suite d’une violation de données est une tendance inquiétante, assure l’éditeur. La transparence est indispensable pour assurer la . En dissimulant l’impact réel d’une attaque, il est difficile d’évaluer les risques encourus et de renforcer sa protection contre les attaques futures.»

Le chiffrement comme

Les ransomwares ont également continué à évoluer en 2015, avec une augmentation de 35%. Cette forme d’attaque plus agressive chiffre tout le contenu numérique de la victime et le retient en otage jusqu’au versement d’une rançon. Toujours en 2015, les ransomwares se sont étendus aux smartphones ainsi qu’aux systèmes Mac et Linux. Alors que les pirates s’intéressent de plus en plus aux équipements connectés à des fins lucratives, les entreprises semblent bien être leur nouvelle cible.

Les vous poussent à les appeler

Alors que les particuliers réalisent de plus en plus d’activités en ligne, les pirates exploitent également de plus en plus les interconnexions entre les mondes physique et numérique. En 2015, a observé une recrudescence des escroqueries qui ont fait leur preuve. Les cybercriminiels ont repris et revisité les arnaques de faux support technique, qui ont ainsi augmenté de 200 % par rapport à l’année dernière. La différence, c’est que les particuliers reçoivent désormais des avertissements sur leur smartphone ou autres équipements les incitant à appeler un centre d’appel pirate où leur seront vendus des services fictifs.

Sommaire
Vol de données : 2015, année noire
Titre
Vol de données : 2015, année noire
Description
Vol de données : 500 millions d'informations personnelles volées ou perdues en 2015, a chiffré Symantec
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo