La hiérarchie des OS mobiles évoluera en fonction des zones géographiques. , en particulier, gagnera des parts de marché dans les entreprises européennes.

En 2013, a vendu sa division de téléphonie mobile. Pour certains, c’était la conséquence de l’échec du fabricant finlandais à construire un écosystème mobile efficace. y a vu une formidable opportunité.
A commencer en .

Selon une menée par Citrix, les entreprises européennes sont celles qui accueillent la plus grande diversité de terminaux mobiles et qui réservent à Windows Phone sa plus grande part de marché (21%). Ce sont aussi celles qui pratiquent le moins le BYOD. Toujours selon Citrix, on risque donc de voir de plus en plus de salariés européens vivre avec deux téléphones (ou des téléphones à deux SIM): un pour le travail, l’autre pour tout le reste.

Les OS leaders sont connus -Android et iOS. Et selon , il ne faut pas s’attendre à des changements majeurs si ce n’est à une légère baisse dans le volume des ventes des leaders qui va profiter à Windows Phone. Ses analystes sont formels: Microsoft va doubler ses parts de marché en l’espace de quatre ans.

Ce qui veut dire, encore, que tout n’est pas joué. Samsung et Apple devront tenir compte de la concurrence tarifaire des nouveaux-venus chinois (Xiaomi, Lenovo…). Aussi, Microsoft conserve toutes ses chances, notamment là où Nokia était déjà très présent. C’est le cas en inde, par exemple, où la firme de Redmond vient de se voir propulser à la troisième marche du podium des fabricants de smartphones avec 12% de part de marché selon GfK.

 

Sommaire
Titre
Windows Phone s'imposera... en particulier en Europe !
Description
Windows Phone, en particulier, gagnera des parts de marché dans les entreprises européennes.
Auteur