WOOP explore le futur et ses opportunités

par | Fév 7, 2019 | Article du mois 6, Expérience | 0 commentaires

InTech et Win-Win organisent la première édition de la «battle-conférence» WOOP le 28 mars 2019 à La Maison du Savoir d’Esch Belval, en partenariat avec Digital Luxembourg.

Les conférences sur l’innovation se multiplient. Pour se démarquer, la qualité des intervenants ne suffit plus. Les formats, aussi, doivent évoluer. C’est le pari de la conférence WOOP (World Of OPportunities), nouveau rendez-vous des férus d’innovation au Luxembourg, qui se tiendra le 28 mars à la Maison du Savoir d’Esch-Belval- pour devenir une nouvelle référence européenne.«Jamais la technologie n’a autant influencé nos vies. Nous avons créé WOOP pour être un lieu de débat et de controverse sur l’avenir, explique Fabrice Croiseaux, General Manager, InTech. Si on ne choisit pas l’innovation que nous voulons, nous la subirons. Et qui dit avenir, dit questionnements… L’intelligence artificielle remplacera-t-elle l’intelligence humaine ? Peut-on résoudre des problèmes majeurs grâce à la Tech for Good ? Qu’est-ce qu’une humanité augmentée ? La blockchain favorise-t-elle la fraude ou la confiance ?» A travers WOOP, les organisateurs entendent permettre aux participants d’explorer le futur et ses opportunités en confrontant les points de vue d’intervenants d’exception au cours de ‘Battle Conferences’.

WOOP, un format unique

Comme le constate Fabrice Croiseaux, les rendez-vous business et tech ne manquent pas au Luxembourg. L’ambition n’est pas d’en organiser un de plus pour faire du networking. A la croisée de la conférence et du talkshow, WOOP se veut être un format unique, véritablement innovant. C’est pourquoi, aussi, il est payant. Et pour l’orchestrer face au public, les organisateurs ont choisi la journaliste française Audrey Pulvar.

«Il ne s’agit pas de parler de la blockchain 2.0 sous l’angle technologique, mais d’anticiper l’impact des nouveaux usages sur l’activité de nos entreprises, l’impact aussi et surtout sur nos vies, ajoute Fabrice Croiseaux. La technologie n’est pas neutre. Si différents futurs sont possibles, tous ne sont pas souhaitables. A travers WOOP, nous ouvrons le débat, en prenant de la hauteur. Bref, pas d’interminables tables rondes à l’issue desquelles on se quitte tous d’accord !»

Pour les organisateurs, la ‘battle’ crée les conditions d’une confrontation sans affront et permet d’aborder des sujets souvent très techniques de manière visionnaire et philosophique et de s’interroger sur le rapport de l’humain et de la liberté face à la technologie.

Spectateur et arbitre

En définitive, WOOP est un moment de réflexion et de concertation; une forme d’arrêt sur image pour réfléchir et débattre. Un moment d’autant plus nécessaire que le futur a son lot d’interrogations. WOOP, promettent les organisateurs, permettra de les explorer et de stimuler la curiosité du public pour qu’il soit à la fois spectateur et arbitre de son point de vue. «Songez seulement à l’éducation, poursuit Fabrice Croiseaux. Dans un monde algorithmé, à quoi le travail de nos enfants ressemblera-t-il ?» 

Alain de Fooz

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC
Sommaire
WOOP pour explorer le futur et ses opportunités
Titre
WOOP pour explorer le futur et ses opportunités
Description
InTech et Win-Win organisent la première édition de la «battle-conférence» WOOP le 28 mars 2019 à La Maison du Savoir d’Esch Belval, en partenariat avec Digital Luxembourg.
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo