57% des professionnels n’ont jamais conçu une … ou vont seulement s’y mettre. Et 47% ne développent qu’une seule fonctionnelle par an… Etonnant résultat alors que tout devient mobile !

A l’origine de l’ -menée auprès de 3.000 développeurs (49%), CEO/directeurs (14%), architectes (14%), CTO (6 %) et autres- Progress Software craint que l’absence de processus adaptés freinera l’évolution. Ces professionnels sont également frustrés par l’évolution permanente des technologies et des méthodes de (16%). Par ailleurs, ils se disent confrontés à diverses limitations, notamment le manque de temps (19%), le manque d’outils (15%) sans compter les contraintes budgétaires.

  • Le développement d’app mobiles attractives est un facteur de succès important – L’amélioration de l’efficacité opérationnelle est la raison la plus citée poussant à développer des apps mobiles. Parmi les autres raisons figurent la création de nouvelles opportunités commerciales (39%), l’accroissement de la productivité des collaborateurs (38%), l’amélioration du service au client (35%) et l’amélioration des interactions avec les clients (34%). Pour atteindre ces objectifs, l’expérience utilisateur doit être prioritaire lors du développement de toute application mobile.
  • Les organisations peuvent tirer profit d’une approche multi-plate-forme flexible – Bien que les développeurs s’inquiètent du manque d’outils disponibles et de l’évolution permanente des méthodes de développement, la plupart d’entre eux n’ont pas de préférences marquées pour une approche spécifique du développement d’app mobile. L’approche hybride est la plus appréciée (33%), suivie par les méthodes natives (25%) et web (19%), mais les différences sous-jacentes sont minimes. Les développeurs conçoivent des applications pour toutes les plates-formes. 76 % des sondés déclarent développer pour Android, 63% pour iOS et 40% pour Windows Phone. 83% de ceux qui développent pour iOS le font aussi pour Android. Alors que le développement d’applications multi-plate-forme est un impératif pour la plupart des applications B2B et B2E (pour les collaborateurs), 36% des sondés déclarent que c’est le principal défi du processus de développement d’applications, en combinaison avec une demande impérative pour une interface utilisateur claire.
  • Apparition de nouveaux défis pour les développeurs – Les sondés déclarent qu’ils s’attendent à l’avenir à un mélange de plates-formes de développement, à savoir le web (87%), les desktops (62%), l’IoT (22%) et les technologies portables (6%). Il ressort de l’étude que l’IoT l’emporte sur les technologies portables («wearables») en tant que nouvelle tendance du développement d’applications. Des appareils ménagers intelligents et des appareils de réalité virtuelle tels qu’Oculus Rift gagnent en importance pour 35 et 21% des sondés respectivement. À peine 21% des sondés ont des projets concrets de développement d’applications pour des technologies portables telles que l’Apple Watch en 2015. 4 % de ces 21% prévoient de développer des applications pour l’Apple Watch.
Sommaire
57% des professionnels n’ont pas encore développé une app mobile !
Titre
57% des professionnels n’ont pas encore développé une app mobile !
Description
57% des professionnels n’ont jamais conçu une app mobile... ou vont seulement s'y mettre.
Auteur