Après Accor, AccorHotels. Plus qu’un changement de nom, un changement de stratégie. Le géant européen de l’hôtellerie vient d’ouvrir sa plateforme de réservation en ligne aux hôteliers indépendants, dans le but de contrer les sites de réservation tels que Booking.com.

Le groupe entend ainsi montrer qu’il est devenu un «» hôtelier. Pour contrer , va transformer sa plateforme de en place de marché… ouverte aux hôteliers indépendants.

La plateforme sera disponible en juillet pour les clients et devrait accueillir d’ici 2018 plus de 10.000 références d’hôtels dans 300 villes et 92 pays, soit un triplement du volume actuel.

«Nous devenons tiers de , sélectif et transparent; nous amplifions à nouveau la dynamique de transformation profonde du groupe amorcée depuis 2013», commente , CEO du groupe. «Déjà, dans la continuité du rachat de Fastbooking en avril, nous avons décidé de développer notre offre à destination de l’hôtellerie indépendante, qui représente une très large proportion du marché hôtelier, notamment en dehors des Etats-Unis, et constitue un terrain de développement commercial important», poursuit , chargé de piloter la stratégie numérique du groupe.

Soucieux de se différencier de Booking.com, AccorHotels ne visera pas l’exhaustivité. Pas d’hyperchoix, mais une offre plus qualitative parce que sélective des hôtels. Le premier critère de sélection affiché sera la note décrochée par l’hôtel candidat sur TripAdvisor. Le choix se fera aussi en fonction des destinations déjà prisées par les clients du groupe, à savoir les principales villes ainsi que les grandes destinations touristiques partout dans le monde.

Pour attirer les candidats, AccorHotels promet également de pratiquer des taux de commission inférieurs à ceux des agences de voyage en ligne (OTA) et d’être «transparent» sur le référencement. Comme pour Booking.com, la rémunération sera fonction du nombre de réservations.

Sommaire
AccorHotels veut devenir une pure «player» hôtelier
Titre
AccorHotels veut devenir une pure «player» hôtelier
Description
AccorHotels : la plateforme sera disponible en juillet pour les clients et devrait accueillir d'ici 2018 plus de 10.000 références d'hôtels
Auteur