Amazon rentrerait-il enfin dans le rang ? Selon le Wall Street Journal, le géant américain, membre des fameux GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon), qui sont régulièrement accusés de se soustraire à leurs obligations fiscales via des ruses légales, a modifié pratiques en Europe.

Le quotidien financier révèle qu’Amazon.com a commencé à comptabiliser les revenus tirés des ventes dans chaque pays européen, il ne canalisera donc plus l’ensemble des ventes via le Luxembourg.

Le changement est intervenu le 1er mai, selon un porte-parole d’Amazon interrogé par le Wall Street Journal. L’information a été confirmée en Allemagne par le journal allemand Süddeutsche Zeitung. Il révèle qu’Amazon.com a commencé à payer des impôts sur bénéfices réalisés en Allemagne, où il a engrangé 11 milliards EUR de ventes l’an dernier. D’autres médias rapportent que le groupe paye aussi en Grande-Bretagne.

Pressions de l’Union européenne

Amazon a assuré que ce changement fiscal n’était en rien lié aux critiques émises sur pratiques par l’Union européenne.

Officiellement, Amazon «examine structures régulièrement pour s’assurer de servir ses clients aussi bien que possible».

Mais ce changement de cap arrive quelques mois après que la Commission européenne a décrété le lancement d’une enquête approfondie sur sur de supposés arrangements fiscaux datant de 2003 entre le Luxembourg et Amazon.

D’autres grands groupes, comme Apple, Starbucks ou Fiat, sont également visés par des enquêtes similaires. La d’Amazon pourrait inciter d’autres multinationales à réviser leur politique fiscale. La décision d’Amazon pourrait inciter d’autres multinationales à réviser leur politique fiscale.

Sommaire
Amazon va payer des impôts partout en Europe
Titre
Amazon va payer des impôts partout en Europe
Description
Amazon.com a commencé à comptabiliser les revenus tirés des ventes dans chaque pays européen, il ne canalisera donc plus l'ensemble des ventes via le Luxembourg.
Auteur