AMFINE, toujours plus luxembourgeoise

Juin 19, 2019 | Data Intelligence | 0 commentaires

AMFINE, la RegTech d’origine parisienne, s’impose encore un peu plus au Luxembourg. Et mise sur MAÏA, son outil de reporting réglementaire et de gestion des fonds.

«Comme l’étiquetage nutritionnel est devenu nécessaire sur les étiquettes des aliments, AMFINE permet aux institutions financières de sortir plus rapidement et de manière plus fiable les rapports demandés par les régulateurs», illustre Jean-Christophe Mougnaud, CEO & CSO d’AMFINE. Leader en France sur la production automatisée de documents et calculs réglementaires, la société -très active au Luxembourg, où elle génère 30% de son revenu- renforce aujourd’hui son offre avec MAÏA, une plateforme qui permet de centraliser les informations relatives aux fonds et leurs documents associés.

L’entreprise s’est rapidement imposée. La RegTech a été fondée à Paris en 2006, initialement pour fournir des logiciels visant à automatiser la production de fiches d’information sur les fonds et réduire les interventions manuelles grâce à un logiciel propriétaire. «En 2009, AMFINE s’associe à l’un des premiers Asset Manager en Europe pour également automatiser la production des prospectus de fonds, poursuit Jean-Christophe Mougnanud. Et lorsque les UCITS sont apparus en 2010, AMFINE a étendu son service à la génération des DICI et s’est ainsi spécialisé dans la production de documents réglementaires, ajoutant un moteur de calculs de risque et développant son offre sur d’autres réglementations : AIFMD en 2013 et Solvency II en 2015

Services de reporting de fonds et réglementaires

Nouvelle étape en 2015, quand le groupe de capital-investissement et de capital-risque BlackFin Capital Partners, reconnaissant l’opportunité de croissance du reporting réglementaire, investit massivement dans l’entreprise. Depuis, la clientèle a connu une croissance significative. Deux ans plus tard, AMFINE industrialise ses processus et étend sa couverture aux PRIIPS pour les assureurs et les gestionnaires de fonds «Aujourd’hui, AMFINE projette de s’orienter sur de nouvelles voies -MIFID 2, Stress Tests, blockchain. L’ambition est claire : devenir leader en Europe !»

AMFINE est perçu comme l’un des fournisseurs de services de reporting de fonds et réglementaires les plus complets -soutenu par sa propre technologie- en Europe, en mettant l’accent sur l’intégration et le développement de son software alliés à la prestation de services managés de grande qualité, commente Jean-Christophe Mougnaud. «Notre offre est claire : proposer à nos clients de gérer l’intégralité de leur production réglementaire pour n’effectuer que la validation finale.»

Jean-Christophe Mougnaud connait bien le secteur pour avoir été CIO de la Banque Edmond de Rothschild; auparavant il a occupé divers postes dans les études informatiques ou le contrôle de gestion chez LCF Rothschild. Il est spécialisé dans les projets de transformation et est expert dans la mise en œuvre de solutions digitales innovantes.

Extension de marché avec MAÏA

Avec MAÏA, AMFINE répond aux problématiques quotidiennes de l’ensemble des acteurs bancaires et asset managers. MAÏA s’adresse aussi bien aux commerciaux, aux legals, aux opérationnels et à la direction, qu’aux métiers du risque. «MAÏA est un outil web 100% responsive, qui permet d’avoir une source unique de données au sein d’une entité et donc de valoriser les données de nos clients. À ce jour, assure Jean-Christophe Mougnaud, il n’existe pas de référentiel de fonds purs, la plupart des référentiels sont des référentiels titres qui traitent d’autres problématiques, ce qui fait de MAÏA l’outil unique en Europe, de gestion des fonds et des documents de tous formants, incluant une traçabilité de la donnée et une gestion des audits.»

Dans un environnement où le temps devient une ressource de plus en plus rare, MAÏA est la solution en flexibilité et agilité, assure AMFINE. «Cet outil, poursuit Jean-Christophe Mougnaud, permet l’optimisation du temps, des pratiques, de l’organisation interne pour les clients et la sécurité, autrement dit la conformité. La plateforme s’adapte aux besoins spécifiques à chaque client, au modèle de chaque entreprise et à son organisation. Accessible par simple connexion, c’est un outil qui fonctionne en temps réelNaturellement, il a aussi pour vocation à réduire les coûts de gestion des fonds.»

Après avoir ouvert son bureau luxembourgeois en 2012, AMFINE capitalise sur le formidable potentiel de MAÏA pour développer son activité au Grand-Duché. L’entreprise compte parmi ses clients principaux des acteurs majeurs au Luxembourg dont des Asset Managers, des MANCO et des Asset Servicers. «Le Grand-Duché représente pour nous une diversité de clients importante. Déjà, nous y réalisons 30% de notre chiffre d’affaire, conclut Jean-Christophe Mougnaud, ce n’est qu’un début !»

Ces articles parlent de "Data Intelligence"

Analysis, BI, Prediction, Planning, Boardroom

Follow this Topic

Sommaire
AMFINE, toujours plus luxembourgeoise
Titre
AMFINE, toujours plus luxembourgeoise
Description
AMFINE, la RegTech d'origine parisienne, s'impose encore un peu plus au Luxembourg. Et mise sur MAÏA, son outil de reporting réglementaire et de gestion des fonds.
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo