«Chaque personne génère 1 million de gigaoctets de données de au cours de sa vie !». De là, l’idée de lier l’informatique cognitive Watson à des sources de données massives de type big data en mode Cloud. Avec l’émergence des objets connectés, comme l’ Watch, les données de santé vont exploser en volume, s’attend .

La Watson Health Unit et le Watson Health Cloud seront les fers de lance d’IBM dans le secteur de l’analytique big data adapté au monde de la santé. Apple, Johnson & Johnson et Medtronic sont intiment liés au projet.

Apple a récemment annoncé un framework qui permettra aux cliniciens qui développent des applications avec ResearchKit, de créer des applications mobiles pour la recherche médicale, à charge pour IBM de fournir la plate-forme cloud pour stocker et analyser ces données. «L’information sera anonymisée et seuls les utilisateurs volontaires partageront leurs données», a déclaré IBM.

Johnson & Johnson, qui fabrique des appareils médicaux, des robots chirurgicaux et des produits pharmaceutiques, travaillera avec IBM pour développer des applications mobiles pour améliorer la convalescence de patients après une intervention de remplacement articulaire, une chirurgie du rachis et gérer des maladies chroniques comme le diabète. Johnson & Johnson stockera les données dans le cloud d’IBM et utilisera les capacités cognitives de la plate-forme pour répondre aux questions des patients.

, qui apporte ses pompes à insuline, ses glucomètres et autres dispositifs de gestion du diabète, verra ses données récupérées auprès des patients afin de les analyser via Watson pour permettre aux médecins de mettre en place des traitements plus personnalisés.

Pour renforcer le dispositif, Big Blue vient de mettre la main sur Explorys, fort d’une plate-forme cloud qui intègre l’information clinique et financière de divers hôpitaux et de fournisseurs de soins individuels pour mettre en évidence des tendances et évaluer l’efficacité thérapeutique des traitements. Autre acquisition, Phytel, qui vend des services cloud aux fournisseurs de soins pour leur permettre de mieux collaborer et coordonner les soins administrés aux patients.

«Les solutions IBM de stockage sécurisé et d’analyse de données permettront aux médecins et aux chercheurs de s’appuyer sur un aperçu en temps réel de la santé des consommateurs et sur des données comportementales d’une échelle jamais atteinte jusqu’ici», explique , vice-président senior, IBM Research and Solutions Portfolio.

 

Sommaire
Apple et IBM enfilent la même blouse blanche
Titre
Apple et IBM enfilent la même blouse blanche
Description
La Watson Health Unit et le Watson Health Cloud seront les fers de lance d’IBM dans le secteur de l’analytique big data adapté au monde de la santé.
Auteur