Le média qui explore la transformation digitale

Vendre en ligne rapidement

demarrer le e-commerce rapidement

COVID-19 #3 – Cumuler le ‘now’ et le ‘next’

Mai 12, 2020 | Al | 0 commentaires

Pas question de subir la crise, d’attendre des jours meilleurs. Nous sommes clairement dans le ‘next’, estime Wilfrid Lagrange, Luxembourg (*).

° Le 16 mars, notre pays entrait en phase de confinement. Comment avez-vous intégré cet événement ?

D’un côté, le choc fut violent. Il s’est traduit, dans la journée du 15 mars, par la décision de fermer notre bureau. D’un autre, nous sommes simplement passés en mode remote. Une formalité pour nos équipes. Chez Devoteam, nous sommes outillés, que ce soient avec ou -solutions que nous installons chez nos clients. Sur le plan organisationnel, une cellule de crise a été mise en place ainsi qu’un plan de continuité d’activité.

° Côté business, quelles conséquences ?

Nos activités ont été diversement impactées. Pour assurer la continuité des activités des missions, le groupe a recours au télétravail pour près de 85 % de ses consultants. Quant à la proportion des équipes assurant actuellement des missions sur les sites des clients, elle est limitée.

Notre activité est adaptée en permanence en fonction des besoins des clients, avec qui nous entretenons une communication intense.

Il faut avancer !

° Des domaines d’activités sont-ils plus touchés que d’autres ?

La formation a été fortement impactée. Cette activité, essentiellement en mode résidentiel, a été stoppée net du jour au lendemain. Ce qui ne nous empêche pas, aujourd’hui, de rebondir avec l’aide de nos partenaires. Il faut avancer !

Il n’est pas question de subir la crise, d’attendre des jours meilleurs. Nous sommes clairement dans le ‘next’. A l’échelle du groupe, nos collaborateurs profitent aujourd’hui de formations avec un accès illimité aux catalogues de nos partenaires stratégiques que sont , , Microsoft, ServiceNow et . En parallèle, Devoteam continue d’investir dans son Académie DevOps, l’objectif étant de certifier un maximum de collaborateurs sur la technologie open source, et intensifier la montée en compétences des équipes sur des technologies qui contribuent le plus à l’accélération de la digitalisation de l’économie.

° Cette accélération est toujours d’actualité ?

Plus que jamais ! Cette pandémie va créer une pression sans précédent sur les finances, au moment même où l’on nous demandera de faire plus avec moins; il faudra non seulement maintenir les infrastructures, mais sans doute les renforcer sinon les renouveler. En même temps, cette crise sanitaire, qui n’a pas fini de nous surprendre par sa brutalité, est aussi source de changements et de progrès. Le recours massif à la collaboration à distance et la modification des organisations peuvent conduire les entreprises à vouloir accélérer leur transformation numérique.

Prêt à accueillir tous les scénarios

° Justement, comment percevez-vous ce monde nouveau ?

C’est l’agilité qui, demain, fera plus encore la différence. On comprend mieux aujourd’hui l’importance à pouvoir anticiper les pires conséquences d’un sinistre et les réponses à apporter. Ce qui suppose, dans un premier temps, disposer d’un plan de continuité d’activité à jour : identification des prestataires critiques, capacité à continuer l’activité malgré une absence significative du personnel, etc.

Aujourd’hui, nous sommes en train de préparer le déconfinement. Et donc la reprise. Ce qui signifie être prêt à accueillir tous les scénarios. C’est le propre de notre entreprise, notre mission. C’est maintenant que l’on voit le niveau de préparation réel de nos clients ou prospects, leur véritable engagement digital…

° Et qu’en concluez-vous ?

Je pense que la technologie continuera à transformer notre façon de travailler et de vivre. Et tant mieux si elle continue à soulever de nombreuses questions sur les opportunités et les défis inhérents. Notre niveau de conscience n’en sera que plus. Pour moi, c’est la leçon de cette crise. Nous en sortirons grandis par l’éthique. Plus de conscience et plus d’éthique. Notre AI Academy à Luxembourg s’inscrit dans cette vision : enseigner l’intelligence artificielle pour aider les gens à mieux appréhender les défis de demain et ceci de façon équitable et éthique. 

(*) Wilfrid Lagrange, Country Manager, Devotem Luxembourg

Ces articles parlent de "Artificial Intelligence"

Artificial Intelligence, Deep Learning, Machine Learning

Follow this topic

Sommaire
COVID-19 #3 - Cumuler le 'now' et le 'next'
Titre
COVID-19 #3 - Cumuler le 'now' et le 'next'
Description
Pas question de subir la crise, d'attendre des jours meilleurs. Nous sommes clairement dans le 'next', estime Wilfrid Lagrange, Country Manager, Devotem Luxembourg.
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo