Pas un GIE, mais une co-entreprise. Initiée par le Groupe BPCE (Banques Populaires et Caisses d’Epargne), DocOne repose sur un nouveau modèle. Plutôt qu’externaliser ses tâches de , le deuxième groupe bancaire français a préféré les confier à une co-entreprise -créée avec Groupe Diffusion Plus et Groupe Numen– qui aura pour vocation d’offrir ses compétences de gestion documentaire multicanal à d’autres acteurs de la et de l’.

Le secteur financier est l’un des premiers concernés par la transformation numérique. Certaines institutions la subissent, Groupe y voit plutôt une opportunité. En s’associant à deux partenaires industriels de premier plan, le groupe entend devenir un acteur de tout premier plan dans le domaine éditique et des solutions de dématérialisation, spécialisé dans le traitement de données confidentielles et de processus documentaires sensibles.

Dans la corbeille de naissance, Groupe BPCE apporte l’ensemble de ses activités de dématérialisation -jusqu’ici sous-traitées. «En 2018, DocOne pèsera près de 200 millions EUR de chiffre d’affaires sur le seul marché français et sera capable d’opérer aussi bien sur des marchés locaux de proximité que sur des marchés à enjeux nationaux et internationaux», assure , président du directoire du Groupe .

Le champ d’action est large : DocOne proposera à ses clients des solutions de communication multicanal, pour la gestion globale des documents et l’externalisation de processus (BPO), notamment dans le secteur des banques, des assurances et des .

La co-entreprise est née au terme de deux ans de réflexions et de négociations. Au départ, un appel d’offre lancé par Groupe BPCE. Les candidats sont nombreux à répondre. L’opportunité, il est vrai, est belle. Au terme de la sélection, deux groupes s’imposent : et Numen. Le premier, acteur français industriel indépendant, réalise 83 millions EUR de chiffre d’affaires avec près de 800 collaborateurs sur le marché de la communication globale et plus particulièrement du document; le second -bien connu en Belgique et au Luxembourg- est une société de service informatique, à la fois éditeur de solutions de numérique, hébergeur et prestataire de services de dématérialisation, forte de 980 collaborateurs et d’un chiffre d’affaires de plus de 70 millions EUR.

«La somme des savoir-faire, des solutions et des innovations qui seront apportées aux clients de DocOne constituera l’une des offres les plus attractives du marché», estime encore Marc Le Vernoy.

Au menu : prestations de dématérialisation, optimisation des processus et amélioration de la relation client. Par dématérialisation, il faut aujourd’hui voir plus loin que la numérisation, insiste Marc Le Vernoy, «Nous allons travailler sur les processus de nos clients, développer de nouveaux outils de communication à destination de leurs propres clients en tirant parti du meilleur des technologies de communication et de mobilité, comme la vidéo et les tablettes pour ouvrir des comptes, contractualiser des prêts, valider des … Le champ d’action est quasi infini !»

Et la demande est là. Des contacts sont déjà en cours avec des institutions financières en Belgique et au Luxembourg -où Groupe Numen est très actif. L’entité de Howald met notamment en avant son statut de , mais aussi de PSDC-ready.

 

 

Sommaire
DocOne, un leader de la dématérialisation est né !
Titre
DocOne, un leader de la dématérialisation est né !
Description
DocOne proposer des solutions de communication multicanal, pour la gestion globale des documents et l’externalisation de processus (BPO)
Auteur