Finance et IT : arrivera-t-on à se comprendre ?

par | Avr 1, 2019 | Business | 0 commentaires

Près de 7 dirigeants sur 10 pensent que leur organisation a pris des décisions clés sur la base de données financières inexactes, relève BlackLine.

95% des dirigeants disent avoir une confiance totale dans les chiffres, contre 56 % des professionnels de la finance ! Parmi les raisons qui expliquent ce grand écart dans la précision des données comptables, relève l’éditeur BlackLine à l’origine du rapport, les sondés (1154 dirigeants) évoquent plusieurs facteurs qui, tous, ont un rapport avec l’IT sous une forme ou sous une autre…

Première raison (41 %) : les données proviennent aujourd’hui de trop de sources différentes  -le fameux problème des silos ! Résultat, les financiers ne sont plus sûrs que toutes les données ont été injectées dans le système comptable central et qu’elles ont bien été prises en compte. Deuxième raison (35 %), les processus de traitement des données serait devenus trop complexes. Les autres raisons touchent -au contraire- à la saisie manuelle et aux erreurs possibles, voire l’absence d’automatisation des contrôles et des vérifications dans des systèmes éparses.

Le tout créerait un contexte de stress et de pression accrue sur la direction financière dans la mesure où les cadres dirigeants prennent pour acquis à 85% que, même en cas d’erreurs lors de la production des chiffres, leurs services financiers sont capables de les identifier et de les corriger. Or, les services financiers disent eux, à 70 %, qu’ils n’en sont pas toujours capables.

Dans un contexte mouvant et incertain, ne serait-ce qu’avec le Brexit, ces difficultés vont croître, pensent les professions financières. Qui plus est, on leur demande de plus en plus du temps réel et des délais courts pour publier leurs chiffres…

Cette enquête illustre le désir des responsables financiers d’obtenir davantage de responsabilité et de confiance dans les chiffres, ce qui positionne parfaitement la comptabilité et les finances pour implémenter l’automatisation numérique dans leurs processus. Et s’il est positif que 41% des directeurs financiers interrogés affirment avoir mis en œuvre une technologie destinée à atténuer le risque d’inexactitude, ce chiffre illustre les possibilités de croissance du secteur.

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

Sommaire
IT et finance : arrivera-t-on à se comprendre ?
Titre
IT et finance : arrivera-t-on à se comprendre ?
Description
Près de 7 dirigeants sur 10 pensent que leur organisation a pris des décisions clés sur la base de données financières inexactes, relève BlackLine.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo