La 5G dominera le monde en 2027

Déc 28, 2021 | Mobility | 0 commentaires

La 5G sera la génération mobile au déploiement le plus rapide, pronostique Ericsson dans la dernière édition de son Mobility Report.

L’hypothèse selon laquelle la 5G deviendra la génération mobile déployée la plus rapide à ce jour se confirme. A l’aube de 2022, elle est déjà la technologie d’accès mobile dominante. Dans cinq ans, la 5G, devrait représenter un abonnement mobile, transportant 62 % du trafic mondial des smartphones.

« À l’ 2027, les feront plus que jamais partie intégrante de notre façon d’interagir, de vivre et de travailler, estime Fredrik Jejdling, Executive Vice President &Head of Area Networks, Ericsson. Notre dernier rapport sur la mobilité montre que le rythme du changement s’accélère. La technologie joue un rôle crucial. »

Croissance exponentielle

Depuis 2011, le déploiement des LTE a été essentiel pour générer 5,5 milliards de nouvelles connexions de smartphones. On compte plus de 20 000 modèles d’appareils 4G différents. Le cycle de vie technologique des appareils 5G sera beaucoup plus précoce. Aujourd’hui déjà, les combinés 5G représentent 23 % des volumes, contre 8 % des combinés 4G au moment correspondant de son cycle de vie.

Cette tendance contribue à alimenter une croissance exponentielle du trafic de données . En glissement annuel au troisième trimestre 2021, elle augmenté de 42 %. Soit environ 78 EB (exaoctets), y compris le trafic généré par les services d’accès sans fil fixe (FWA). Rien qu’au troisième trimestre, le trafic de données était supérieur à tout le trafic mobile jamais généré dedpuis 2016. De nouvelles prévisions révèlent que le trafic de données total du réseau mobile devrait atteindre 370 EB d’ici la fin de 2027.

5G et IoT, l’envolée

Le rapport révèle également que l’IoT à large bande a désormais dépassé la 2G/3G en tant que segment qui connecte la plus grande part d’applications IoT. Il devrait représenter 47 % de toutes les connexions IoT cellulaires d’ici la fin de 2021, contre 37 % pour la 2G/3G et 16 % pour les technologies Massive IoT (NB-IoT et Cat-M).

De nouvelles prévisions réaffirment l’accélération rapide des déploiements massifs de l’IoT dans les années à venir. L’IoT couvrira de multiples cas d’utilisation. Ainsi, la cybersanté, le suivi des actifs logistiques, la environnementale et les compteurs intelligents. Ericsson songe aussi aux dispositifs intelligents de suivi et de surveillance de la fabrication. Les déploiements massifs de l’IoT devraient représenter 51 % de toutes les connexions IoT cellulaires d’ici 2027.

Au cours de la même période de prévision, les connexions FWA devraient presque tripler. Elles devraient passer de 88 millions d’ici la fin de 2021 à environ 230 millions en 2027. Près de la moitié de ces connexions devraient être acheminées sur des 5G.