Tous les acteurs du voyage sont d’accord sur un point dans leurs analyses et prévisions : les déplacements professionnels seront de plus en plus tournés sur les technologies mobiles, la ou encore le . Carlson Wagonlit Travel (CWT) reste dans le rang avec son «Faster, smarter, better ?» qui a interrogé 127 travel managers et de 1080 voyageurs. A lire celle-ci, les cinq tendances du secteur sont la personnalisation, les technologies mobiles, l’économie du partage, les nouvelles méthodes de réservation et les nouvelles solutions de paiement.

La technologie mobile est la tendance majeure pour les personnes sondées. 92% des acheteurs estiment qu’elle aura un impact sur le secteur. 72% pensent même qu’il sera important. Parmi les principales avancées citées : un accès «multi-canal» transparent depuis tous les appareils, des applications «tout-en-un», des technologies portatives et des services de géolocalisation -par exemple l’accès sans clé à sa chambre d’hôtel, les alertes aéroports et une meilleure interaction en ligne entre les participants aux réunions.

La personnalisation va aller plus loin encore via le big data et le développement des frais ancillaires. D’ailleurs, 75% des travel managers reconnaissent que les options permettent d’améliorer la satisfaction des voyageurs. 52% citent également comme bénéfice de ces offres, un gain de productivité. Si les collaborateurs recherchent une expérience personnalisée, certains émettent des inquiétudes sur la des données personnelles qui circulent (24%). 21% craignent aussi que les surcharges augmentent les coûts.

Airbnb, Uber et consorts font aussi des émules dans le voyage d’affaires. 43% des travel managers considèrent l’économie du partage dans le domaine des transports comme une tendance importante. Ils sont 31% à dire de même pour les solutions d’hébergement. En outre, les voyageurs de la génération Y sont deux fois plus nombreux à miser sur l’économie du partage par rapport à leurs aînés (21% contre 10% pour les hébergements et 34% vs 15% pour les transports).

Les travel managers s’intéressent aussi de plus en plus aux technologies de suivi tarifaire susceptibles de générer des économies supplémentaires pour leur programme. Ils recherchent également des technologies proactives de réservation qui aideront les collaborateurs subissant des interruptions dans leur déplacement professionnel.

Les nouvelles solutions de paiement sont également un point d’intérêt. Les entreprises étudient celles qui simplifient les processus, accroissent le respect du programme et protègent contre la fraude. Par exemple, la «carte virtuelle» à usage unique. En outre, les sociétés de la région EMEA se montrent plus sensibles à cette nouveauté que l’Amérique du Nord. 77% des acheteurs EMEA estiment que les nouvelles solutions de paiement auront un impact positif tandis qu’ils sont seulement 59% en Amérique du Nord.

Ainsi, l’étude indique que 35% des travel managers ont prévu d’intégrer à leur politique voyages ces technologies et tendances qu’ils considèrent comme importantes. Ils sont 38% à envisager sérieusement cette démarche. Parmi ceux qui ont déjà décidé de franchir le pas, 56% prévoient de le faire dès l’année prochaine.

Sommaire
Le voyage d'affaires sera de plus en plus... numérique !
Titre
Le voyage d'affaires sera de plus en plus... numérique !
Description
La personnalisation du voyage d'affaires va aller plus loin encore via le big data et le développement des frais ancillaires.
Auteur