Frappée, en décembre 2013, par une attaque informatique ciblant les données d’un tiers de la population américaine, la chaîne de magasins annonce la démission immédiate de sa , Beth Jacob, et lance la refonte de sa division ICT. Les hackers étaient parvenus à dérober, trois semaines durant en décembre, plus de 40 millions de numéros de cartes de crédit et de débit ainsi que plus de 70 millions de données personnelles clients.