Le média qui explore la transformation digitale

Mounir Mahjoubi, l’inclusion numérique

Oct 29, 2019 | Events, Latest News | 0 commentaires

L’ex-secrétaire d’Etat français en charge du numérique aux Luxembourg Internet Days. A venir écouter le 13 novembre (*). Un keynote inspirant.

L’ex-secrétaire d’Etat français en charge du numérique aux Luxembourg Internet Days. Si Mounir Mahjoubi, a quitté le gouvernement en mars dernier, officialisant sa candidature à l’investiture de LREM pour les municipales de 2020 à Paris, c’est l’ancien entrepreneur qui viendra parler à Luxembourg de son expérience numérique. Un keynote attendu.

Mounir Mahjoubi, un CV bien garni : maîtrise de droit, master d’économie et de finance de Sciences-Po Paris, plus une année à Columbia et un détour par Cambridge, plus un récent CAP de cuisine -sa passion. Ce jeune homme né en 1984 n’hésite pas, non plus, à rappeler qu’il a grandi dans un milieu modeste, fils d’immigrés marocains, la mère femme de ménage et le père peintre en bâtiment.

Le numérique ? Tombé dedans tout petit. «J’ai acheté mon premier ordi avec les 5 000 francs gagnés au concours des jeunes inventeurs de Science et Vie Junior en 1996 ! Je passais mon temps au Palais de la Découverte où Internet était gratuit. J’ai appris tout seul, je programmais, je développais. Et j’ai travaillé neuf ans au centre d’appel de Club Internet : j’ai réparé la connexion de milliers de Français

Mounir Mahjoubi est aussi un homme de business. Il a co-fondé plusieurs entreprises, une boîte d’e-commerce, une agence de communication, mais aussi La Ruche Qui Dit Oui, une plateforme «sociale et collaborative» de mise en relation d’agriculteurs et de consommateurs -née en France, présente en Belgique et au Luxembourg. 

Partout, sur tous les fronts

Fin 2018, il initiera un dialogue avec les Gilets jaunes via Facebook ! «Bonjour, je suis Mounir Mahjoubi, le secrétaire d’État au Numérique, accepteriez-vous qu’on discute ici un de ces jours ? Sachez que je suis dispo pour qu’on échange.» Fly Rider, un des leaders du mouvement, n’y donnera pas suite. Dommage ! A un autre niveau, Mounir Mahjoubi sera le premier à défendre le principe de taxation des GAFA. Social et socialiste.

Fin octobre 2017, il s’engage à aller à la rencontre des start-up françaises afin de recueillir leurs besoins et doléances. Au-delà de ces divers échanges, les jeunes pousses étaient invitées à répondre à un questionnaire en ligne sur des sujets aussi variés que le recrutement, le financement ou l’accès aux commandes publiques.

Dans le cadre de la promesse d’un État 100% dématérialisé, Mounir Mahjoubi promeut l’interface France Connect. Objectif : accéder à tous les services publics avec un seul et même identifiant. Une initiative amenée à évoluer, sur le même principe que X-Road en Estonie. Sur cette plateforme, via un seul identifiant, les citoyens peuvent accéder aux services publics comme privés, et ainsi éviter les formulaires à répétition. Par-delà du volet ‘citoyen’, cela s’est également traduit par des relations renforcées avec chacun des ministères. Une autre façon de concrétiser la transformation numérique.

L’exemple de France Num

Mounir Mahjoubi défend un Internet social. Il fédère, rassemble. Il parvient à rassembler les grandes marketplaces -dont Leboncoin, Rakuten, Cdiscount, eBay, Fnac Darty, La Redoute et Conforama. Objectif : collaborer davantage avec les TPE du secteur. Seuls Alibaba et Amazon refuseront…

Ardent défenseur des TPE, il entend les aider à négocier le virage numérique. A la mi-octobre 2018, il lance un vaste plan de soutien comprenant une plate-forme d’accompagnement, un référencement de conseillers et des prêts bancaires sans garantie pour les entreprises. C’est France Num. En s’y connectant, une entreprise peut accéder à différents outils : une recommandation personnalisée sur sa transformation numérique en renseignant différents critères, un auto-diagnostic, une liste des événements numériques de sa région… Plus les contacts des ‘activateurs’ France Num. Quelques 900 conseillers, issus des chambres de commerce et d’industrie, mais aussi du secteur privé. Le référencement de ces conseillers continuera au fil de l’eau’. Plus un outil financier pour des emprunts bancaires dédiés à des investissements immatériels (abonnement logiciel, formation…) de quelques dizaines de milliers EUR sans avoir à fournir de garantie.

Autre facette du personnage, son engagement pour la diversité. A son actif, plusieurs initiatives comme Femmes@Numériques, qui s’attaque à la sous-représentation des femmes dans la tech. Ou French Tech Tremplin, dédié à diversité sociale avec une exigence de parité femmes-hommes…  

Des liens avec le Luxembourg

Mounir Mahjoubi vise l’inclusion numérique. 13 millions de Français indiquent ne pas utiliser ou peu Internet, ou se sentir en difficulté avec ses usages. Via le Pass numérique, des personnes éloignées du numérique peuvent accéder à des services d’accompagnement. A cette occasion, Marc Hansen et Mounir Mahjoubi se rencontrent le 13 mars dernier. Le ministre délégué à la Digitalisation cherche à mieux comprendre la méthodologie appliquée par le gouvernement français, qui a abouti à ce plan d’action. La discussion a également porté sur les outils mis en place dans le domaine de la simplification administrative, à savoir France Connect en France et Guichet.lu au Luxembourg. Il fut également question d’intelligence artificielle, d’éthique, de soutien à la recherche publique et de possibilités de collaboration entre les deux pays dans les différents domaines du numérique.

 

(*) Keynote, 13 novembre, de 09:55 à 10:15, Luxembourg Internet Days, Chambre de Commerce de Luxembourg.

Ces articles parlent de "Event"

Follow this topic

Sommaire
Mounir Mahjoubi, l'inclusion numérique
Titre
Mounir Mahjoubi, l'inclusion numérique
Description
L'ex-secrétaire d’Etat français en charge du numérique aux Luxembourg Internet Days. A venir écouter le 13 novembre (*). Un keynote inspirant.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo