Si près de trois entreprises européennes sur quatre (72%) considèrent l’information comme un actif économique, à peine une entreprise sur trois (34%) analyse données pour en extraire de la valeur. C’est fort peu.

Tel est le constat d’Iron Mountain à l’issue d’une étude menée menée avec PwC qui constate encore qu’à peine une entreprise sur deux (51%) utilise l’information pour mieux guider efforts d’innovation des produits et des services. Une sur cinq (21%) utilise l’information pour réduire ses délais de mise sur le marché, et une entreprise sur dix reconnaît avoir accéléré ses cycles de développement de produits ou de grâce à l’analyse de l’information.

L’étude établit une corrélation nette entre les sociétés correctement équipées pour gérer le risque pour l’information et celles qui savent extraire des renseignements utiles de l’information pour la valoriser.

Les résultats sont étonnamment cohérents à tous les niveaux: entre les entreprises de moyenne et les plus grands groupes, sur les deux continents et dans les six secteurs d’ étudiés. Toutes semblent éprouver des à valoriser pleinement l’information.

Sommaire
Titre
A peine une entreprise sur trois analyse ses données !
Description
Si près de trois entreprises européennes sur quatre (72%) considèrent l’information comme un actif économique, à peine une entreprise sur trois (34%) analyse ses données pour en extraire de la valeur. C'est fort peu.
Auteur