Le média qui explore la transformation digitale

et , artisans de la finance

Nov 22, 2019 | Data Intelligence, Latest News | 0 commentaires

AMFINE chez Pharus ManCo. La phase de test s’achève. Les premiers résultats sont déjà au rendez-vous. Prochaine étape : rationaliser les processus.

La gestion des actifs financiers est un des secteurs d’activité les plus réglementés au monde. De nouvelles normes entrent régulièrement en vigueur, ce qui contraint les ManCo à s’adapter sans cesse à un cadre réglementaire devenu complexe. Face aux attentes de leurs clients et à la mise en conformité de leurs portefeuilles, il est parfois difficile de trouver le bon fournisseur de reporting.

Rencontre avec deux artisans de la finance qui font face à ces enjeux : , CEO, Pharus ManCo, société d’asset management, et son prestataire Jean Christophe Mougnaud, CEO, AMFINE, société spécialisée dans le reporting de fonds et réglementaires.

° Le ne manque pas de cabinets d’audit qui fournissent des prestations de reporting clés en main aux ManCo telles que Pharus. Par exemple, les Big Four y sont tous présents et proposent ce genre de services. Pourtant, vous avez fait appel à AMFINE qui est un challenger au Grand-Duché. Pourquoi ce choix ?

Luigi Vitelli : «Chez Pharus ManCo, notre ADN c’est la flexibilité et la rapidité. AMFINE est toujours disponible pour répondre à nos attentes, notamment en ce qui concerne la réglementation. Cela nous permet de nous adapter rapidement aux demandes très spécifiques de nos clients. Ce niveau de disponibilité est assez rare à trouver chez les autres fournisseurs de services de reporting. Et puis, au sein de l’industrie financière, il existe plusieurs approches de la réglementation. Cela complexifie notre tâche et nous place face à des limites fonctionnelles. AMFINE l’a bien compris et nous a permis de nous adapter à chaque cas particulier.»

et Luigi Vitelli : de nouvelles normes entrent régulièrement en vigueur, ce qui contraint les ManCo à s’adapter sans cesse à un cadre réglementaire devenu complexe

12 SICAV sur 3 banques

° Comment la société AMFINE vous a-t-elle permis de vous adapter à ces spécificités ?

L. V. : «Il nous fallait un fournisseur qui nous garantisse une prestation sur-mesure pour chacun de nos clients. Nous manageons 2,1 milliards EUR répartis dans 12 SICAV sur 3 banques utilisant des formats de flux différents. Nous devons donc composer avec la complexité que notre positionnement de niche impose. AMFINE a bien identifié nos besoins et, grâce à sa plateforme Maïa, nous pourrons livrer des données précises et complètes à nos clients.»

J. – C. Mougnaud : «Il faut savoir que Maïa est un outil Web, 100% responsive, qui permet de stocker tout type de données et de documents financiers, qu’il s’agisse d’EPT ou d’EMT mais également de KID, de KID PRIIPS, de UCITS, de prospectus et d’AIFMD. Développée par nos soins, l’application permet à nos clients de gagner du temps sur la gestion des données réglementaires. Concrètement, dans le cas de Pharus ManCo, elle permettra de générer des données 12 fois en 3 formats de flux.»

Demain, rationaliser les processus

° Où en êtes-vous dans la mise en place de ce système ?

L. V. : «AMFINE a commencé par référencer nos fonds avant de mettre en place le système. Nous avons déjà entamé la phase de tests sur l’EPT et l’EMT. Nous sommes d’ores et déjà capable de produire des KID. D’autres tests seront effectués en novembre 2019 et nous pourrons commencer à livrer nos clients dès janvier 2020.»

J.- C. M. : «Les tests sont concluants. Après avoir effectué les réglages et ajustements qui conviennent à Pharus ManCo et à ses clients, l’idée est de rationaliser le processus. Cela nous permettra de diffuser des données de façon plus importante. C’est un peu comme si nous étions un tailleur sur-mesure au coeur d’une industrie de prêt-à-porter !»

Ces articles parlent de "Data Intelligence"

Analysis, BI, Prediction, Planning, Boardroom

Follow this Topic

Sommaire
Pharus ManCo et AMFINE, artisans de la finance
Titre
Pharus ManCo et AMFINE, artisans de la finance
Description
AMFINE chez Pharus ManCo. La phase de test s'achève. Les premiers résultats sont déjà au rendez-vous. Prochaine étape : rationaliser les processus.
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo