Un haut dirigeants sur deux (53%) estime que son organisation n’a pas les outils ou les compétences pour valoriser pleinement les . Et quasi un sur deux (48%) soupçonne ses concurrents de faire mieux que lui…

Terrible constat ! Pour PwC et Iron Mountain, à l’origine de ces ordres de grandeur issus d’une sur l’importance stratégique des technologies du numérique, 4% seulement des entreprises semblent disposer des compétences et des ressources qu’il leur faut pour extraire un maximum de valeur des informations qu’elles détiennent !

18% des dirigeants européens estiment que leur organisation ne sait pas quelles informations elle détient, 32% ne savent pas comment l’information circule dans l’entreprise ni où elle pourrait être plus utile. Inquiétant !

En cause, des défauts de compétence. 27% des hauts dirigeants européens reconnaissent ne pas employer d’analyste des données pour extraire de la valeur des informations. Ils sont autant à reconnaître le défaut de compétences d’interprétation des données (23%) ou de capacité à utiliser les connaissances acquises (25%) pour transformer l’information en arguments décisionnels, développer des campagnes de marketing ciblées et améliorer leurs processus et leurs innovations.

Finalement, rien de très étonnant alors que près de 43% des entreprises européennes ne dégagent que peu d’avantages concrets de leurs informations et que 23% n’en retirent aucun avantage d’aucune sorte.

 

Sommaire
Pourquoi n'arrivons-nous pas à valoriser pleinement l’information ?
Titre
Pourquoi n'arrivons-nous pas à valoriser pleinement l’information ?
Description
Un haut dirigeants sur deux (53%) estime que son organisation n’a pas les outils ou les compétences pour valoriser pleinement les informations.
Auteur