«La est au cœur de la stratégie opérationnelle de notre nouvelle implantation au Ban de Gasperich», explique , associé et Corporate Services Leader, Luxembourg. induit un changement de paradigme.

Oublié le poste fixe, place à la mobilité géographique pour tous et partout grâce aux et aux soft phones! Au-delà du smartphone, c’est toute une logique et un catalogue d’applications qui sont déployés. Les devices étant mis à disposition par l’entreprise, il s’agit d’un projet de type COPE (Corporate Owned Personally Enabled), soit la mise à disposition de smartphones achetés et détenus par l’entreprise, configurés pour un usage professionnel avec, néanmoins, une «bulle privative». Ce qui veut dire, aussi, que les usages ont été soigneusement compartimentés.

Pour la sphère professionnelle, PwC propose non seulement la voix et l’image par la vidéo-conférence, mais aussi la présence, la messagerie, le calendrier, les contacts et l’accès aux données; pour la sphère privée, les utilisateurs sont libres de jouir de leur smartphone. L’ensemble est soutenu par une solution de MDM (Mobile Device Management) d’origine MobileIron déployée par l’équipe IT de la firme.

Pierre angulaire du projet, l’équipe IT de PwC a intégré des applications spécifiques, comme la réservation d’un espace de travail grâce au scan d’un (qui équipe chaque poste de travail); l’utilisateur peut ainsi choisir l’endroit qu’il préfère ou qui lui conviendra le mieux en fonction de la mission client et de l’équipe avec laquelle il doit travailler.

Mobilité, flexibilité, convivialité et collaboration : telles sont les lignes de force de la philosophie de cette révolution bureautique que vient de mener PwC.

Jusqu’alors, seul le management (associés, directeurs et managers) avait des BlackBerry. Il convenait à l’époque d’anticiper le nouvel environnement de travail et d’équiper toute la firme en smartphones. Le dernier appel d’offres reposait ainsi sur le choix entre les applicatifs BlackBerry, iOS ou Android. La firme ayant opté pour , a du rapidement adapter son offre.

Il aura fallu deux phases pour franchir le cap. La première, en 2013, consistait à offrir au management le choix entre Blackberry et Apple. En 2014, l’ensemble du personnel était équipé en iPhone 5S. Ce qui fait de ce déploiement le plus important du Grand-Duché!

Tout a été très vite. Alors que la décision est tombée en mai 2014, le déploiement a débuté en juin au rythme d’une cinquantaine de smartphones par jour. Un vrai défi logistique partant de la nécessité d’installer une carte nano-SIM. POST Telecom a du s’organiser en conséquence, l’objectif étant de limiter l’opération de remplacement et d’activation à quelques minutes à peine afin de ne pas déranger outre mesure les utilisateurs.

«Si nous connaissons très bien PwC, ce contrat avait toutes les apparences d’un défi, déclare , Directeur, POST Telecom. PwC souhaitait disposer de la solution de mobilité la plus moderne qui soit pour son nouvel immeuble. Nous avons dû comprendre leur problématique, analyser leurs nouveaux besoins afin d’être capable de répondre à toutes les demandes». Qui plus est, le planning -lié à la date d’emménagement- était serré. «Nous ne pouvions nous permettre de mettre en péril le programme de déplacement du personnel d’un bâtiment vers l’autre; l’obligation nous a donc été faite d’épouser le projet du client au plus près».

Le maître-atout de la solution de POST Telecom est une couverture omniprésente indoor ultra performante, offrant une libre circulation des personnes pour une collaboration sans faille. Soit une couverture mobile 2G, 3G et 4G, disponible avec une technologie apte au support de gros volumes de données et associée à un pooling en données compatible au mode de consommation des applications mobiles.

Economies obligent, POST Telecom a aussi développé une solution de facturation pooling et spliting en fonction des demandes du client. Soit un forfait partagé basé sur le principe d’un seul abonnement pour l’ensemble de la flotte mobile -ce qui permet à certains de téléphoner plus et à d’autres de téléphoner moins : les plus venant compenser les moins.

L’originalité de la formule repose également sur un dashboard, véritable tableau de bord visuel qui donne à l’utilisateur -et aux administrateurs- une vue de la consommation. Accessible par Internet, l’outil permet à la personne de respecter les clauses du contrat et profiter au maximum et sans déborder des capacités.

«Nos collaborateurs sont beaucoup plus nomades. Ces outils nous offrent davantage de flexibilité», note Patrice Waltzing. L’âge moyen de nos collaborateurs étant de 29 ans, nous avons à faire à une génération en prise avec toutes les facettes et tous les outils des nouvelles technologies de l’information et de la communication». Et de remarquer, encore: «Nos collaborateurs apprécient aussi de passer indistinctement et sans rupture de la vie professionnelle à la vie privée sans devoir changer de device».

La majorité des collaborateurs étant sous statut frontalier, POST Telecom a également prévu un mode de contrôle et de fonctionnement afin que ceux-ci n’explosent pas les coûts de rooming.

 

Sommaire
Titre
PwC au «Crystal Park», sous le signe de la mobilité
Description
Les 2.450 collaborateurs de PwC Luxembourg sont réunis dans un nouvel immeuble sur le Ban de Gasperich
Auteur