«Le comportement des clients change, de nouvelles exigences apparaissent en achats comme en … De nos jours, le consommateur est multicanaux, note , Financial Services Partener, Ernst & Young. La différence essentielle n’est plus dans la technologie, mais dans la manière de payer. La mobilité est un atout, une valeur donnée aux clients. Une simplification de sa vie, sachant qu’il n’y a pas de distributeurs de billets partout. Le règlement sans papier se généralise et est même souhaité de la part de certains gouvernement qui voient ici le moyen le plus efficace de lutter contre la fraude.»

Bref, pour EY, ce faisceau de paramètres montre que nous sommes à l’aube d’un nouveau type de commerce: le . «Il explosera tant il est plus facile de payer via un clic sur son smartphone que de sortir sa carte de crédit et de taper un code!» Une nouvelle niche, dans laquelle s’engouffre déjà une race nouvelle d’intermédiaires de paiements, tandis que pour les banques, il ne s’agit plus d’une option, mais d’une réalité. Au total, une opération win/win. Davantage de valeur pour le client et, pour la banque, toujours plus de données sur son client pour lui offrir de nouveaux services toujours plus personnalisés.

«Du métal précieux au mobile en passant par les billets et les cartes de crédit, le paiement a toujours su s’adapter aux évolutions technologiques, se plier aux exigences économiques et commerciales», note , Chairman of the Board, . La montée en puissance du smartphone dans les ventes de produits nomades permet d’envisager aujourd’hui le paiement mobile de n’importe quel endroit. Simple mais non sans faille. Des risques paliés par au travers d’une offre de paiement paper less via différents canaux, depuis une boutique ou un shopping mall, on line ou par facture, le tout après un enregistrement par smartphone ou web browser et dans une parfaite.

«Il est temps de changer d’argent. D’aller vers la monnaie numérique, non émise par les gouvernements, solution alternative aux échanges, plus efficace, plus rapide et mons coûteuse en frais de transaction » lance , Founding Director, . Un rêve hier, une réalité aujourd’hui; une prévision de quelque 2,5 milliards de transactions en monnaie intelligente en 2017 et un marché de plus d’un trillion de dollars échange en virtual money pour 2018. C’est-à-dire demain!

Ce qui, selon Stan Stalnaker, «justifie un cloud based global currency pour servir dès aujourd’hui un marché de plus de 12 milliards de dollars et le booster, notamment en fusionnant informations et monnaies». Un registre sur lequel l’intervenant en a profité pour présenter VEN, monnaie numérique construite sur le Net et dont les assets sont protégés à 100%. Espèce virtuelle moins volatile, dont le montant des transactions, arrêté à mai 2014, dépassait déjà les 50 millions de dollars. Efficace, pratique et convertible instantanément, VEN est également présenté par ses promoteurs comme monnaie verte! Elément de poids à l’heure de la protection environnementale et de la sauvegarde des milieux naturels….

Sommaire
Titre
Quand le smart commerce va s'imposer
Description
Le Smart Commerce explosera tant il est plus facile de payer via un clic sur son smartphone que de sortir sa carte de crédit et de taper un code!
Auteur