Rsign, signature digitale en mode SaaS. Première au Luxembourg

par | Juin 19, 2018 | Article du mois 6, Business | 0 commentaires

Lancement de Rsign. Derrière la signature électronique en mode SaaS, l’ambition de créer une plate-forme luxembourgeoise de confiance digitale. Rcarré et Nowina aux commandes.

Rcarré et Rcube (Service IT pour PME, PSF et grands comptes) et Nowina (service de signature électronique) lancent Rsign, première plate-forme SaaS luxembourgeoise de signature électronique à valeur probante sans investissement préalable, ni installation technologique. Dans un deuxième temps, les promoteurs du projet proposeront des «smart contracts», des contrats intelligents. Et de conquérir le marché européen.

En soi, il ne s’agit pas de la première solution de signature électronique. D’autres existent, notamment en Belgique et en France. En revanche, Rsign est la première solution luxembourgeoise, construite sur base des législations européenne (conformité au règlement eIDAS) et des spécificités nationales.

«Pour nombre de PME, à qui on parle aujourd’hui d’intelligence artificielle, de réalité augmentée et de blockchain, la signature électronique sera sans doute la première étape pragmatique de leur digitalisation, estime Jean-Guy Roche, CEO, Rcarré. Nous avons créé la solution la plus simple qui soit, basée sur le principe du paiement à l’usage, sans contraintes. Nous étendrons également l’accès au service via l’eID et la vidéo-identification…»

Relation de confiance

On l’a compris, le projet n’en est qu’à ses prémices. Le service -d’ores et déjà disponible- s’inscrira dans une palette plus large, sur le principe d’une plate-forme de confiance digitale. «En soi, l’important n’est pas la signature en tant que telle, mais la relation de confiance qui peut être créée, sachant que la signature contribue à l’établir», poursuit David Naramski, Partner, Nowina.

Priorité, dans un premier temps donc, à la signature électronique. La signature Rsign permet de signer des documents grâce à un code unique reçu par SMS (méthode utilisée également par les banques). Et, dans un deuxième temps, la signature qualifiée, authentifiée par un tiers de confiance, pour signer les documents avec des certificats émis par des organismes reconnus, tels les cartes d’identité à puce.

Point fort de Rsign, la sécurité renforcée. Plate-forme de confiance digitale, créée conformément aux normes européennes et luxembourgeoises, elle porte, non seulement, la valeur probante de la signature électronique mais est, de plus, déployée dans un cloud régulé par la CSSF -hébergé chez LuxConnect- assurant toutes exigences de confidentialité et de sécurité. La solution et la preuve de signature sont dans notre environnement sécurisé, encrypté et redondant.

«Pour les clients, le service est synonyme d’économie d’argent et de temps, argument Jean-Guy Roche. Rsign est beaucoup plus avantageux qu’un envoi traditionnel de courrier. Toutes les procédures manuelles de manipulation, les pertes de temps ou de qualité, liées au document, sont évitées. Les délais d’envoi et de retour sont raccourcis -pas de gestion des délais de signature, des statuts d’état, notifications par e-mail, envois multiples… Qui plus est, la solution est éco-responsable et répond au concept zéro papier.»

Des références, des ambitions

Le tandem Rcarré-Nowina ne part pas les mains vides. Le premier, ensemble avec la société soeur Rcube, peut mettre en avant sa base clients, en particulier des PME, et tirer parti du statut de PSF. Le second, son expérience technologique. L’entreprise de Kehlen peut notamment mettre en avant l’expérience tirée du projet SD-DSS, le building block mis à disposition par la Commission européenne pour favoriser le développement de solutions utilisant la signature électronique légale (il implémente tous les standards de signatures ETSI référencés dans eIDAS, notamment XAdES, PAdES, CAdES, signature qualifiées basées sur les Trusted Lists).

«Nous maîtrisons la technologie, savons comment aborder le marché et nous sommes en train de multiplier les contacts à l’étranger pour établir des partenariats afin de proposer un ensemble de services autour de notre plate-forme de confiance, poursuit Christophe Labbé, Partner, Nowina. Avec eIDAS comme pivot, nous ne nous limiterons pas à un moyen de signature électronique. De même, nous sommes en contact avec différents éditeurs de logiciels. Rsign pourrait apparaître comme une fonctionnalité supplémentaire d’un outil de CRM, par exemple. Ou d’un ERP.»

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 
 

kompass
Sommaire
Rsign, signature digitale en mode SaaS. Première au Luxembourg
Titre
Rsign, signature digitale en mode SaaS. Première au Luxembourg
Description
Lancement de Rsign. Derrière la signature électronique en mode SaaS, l'ambition de créer une plate-forme luxembourgeoise de confiance digitale. Rcarré et Nowina aux commandes.
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo