De la station de travail au Graphics Computing-as-a-Service

par | Déc 10, 2018 | Expérience | 0 commentaires

Goblet Lavandier & Associés dans le cloud. A la clé, une réduction significative des coûts liés à la gestion de son parc informatique et de ses investissements.

Exit les stations de travail. Exit, aussi, les ordinateurs portables. Le cabinet d’Ingénieurs-conseils Goblet Lavandier & Associés passe au Graphics Computing-as-a-Service, à savoir la disponibilité des ressources liées à son activité dans le cloud, avec comme support des iPad…

Un changement radical. Plusieurs aspects ont amené l’entreprise (135 collaborateurs) à revoir, voire adapter, sa stratégie informatique. Il y eut à la fois notre déménagement vers de nouveaux bureaux, notre volonté de permettre à nos collaborateurs plus de flexibilité et d’efficacité, et la nécessité de veiller à une productivité optimale et une disponibilité et accessibilité constantes des applications et données», explique Roby Eischen, administrateur délégué, Goblet Lavandier & Associés.

Roby Eischen a ainsi totalement fait sienne la conviction que «We’re not in an information age anymore. We’re in the information management age». «Pour des raisons de productivité, de réactivité, de ‘bien-être’ des collaborateurs, de diminution des coûts de transaction entre parties prenantes et de professionnalisme auprès de la clientèle, il est nécessaire que nos collaborateurs puissent retrouver à tout moment et à tout endroit les informations relatives aux projets d’une façon efficace et fiable.»

Toutes les ressources à travers le cloud

De par son métier, la société utilisait classiquement et jusqu’il y a peu, une petite armée de stations de travail, puissantes mais onéreuses, pour gérer des logiciels de CAO sophistiqués. Toute son infrastructure et ses solutions informatiques (serveurs, postes de travail, solutions de gestion, e-mails, systèmes de gestion documentaire,…) étaient installées et gérées dans ses propres locaux. L’utilisation régulière des accès à distance de la part des commerciaux, ingénieurs techniques et techniciens, a mis en exergue les lacunes technologiques dont souffrait l’entreprise, notamment en terme de bande passante…

Le cloud est alors apparu comme la solution idéale, avec la promesse pour chacun de pouvoir établir sa connexion n’importe où, tout en accédant à ses données de manière instantanée. Goblet Lavandier & Associés bénéficie désormais de toutes les ressources et performances de calcul graphiques nécessaires via l’infrastructure de System Solutions, le fournisseur informatique luxembourgeois ayant également su répondre positivement à un besoin bien spécifique du métier, à savoir le dessin et la conception 3D (DirectX / OpenGL…).

Concrètement, les onéreuses stations graphiques ont été virtualisées et ont fait place à une infrastructure hébergée, basée sur la proposition Graphics Computing-as-a-Service, accessible et utilisable par tous les collaborateurs où qu’ils se trouvent. Désormais, seul l’iPad est nécessaire aux ingénieurs/techniciens lors de leurs rendez-vous extérieurs.   

«Nous avons désormais accès et pouvons fournir tout document ou information au client et à nos partenaires en temps réel, sans d’interminables échanges, témoigne Roby Eischen. Nous gagnons ainsi un temps très précieux, sans parler de l’image d’efficacité que cela nous procure aux yeux des clients et partenaires.»

Le cloud permet également à Goblet Lavandier & Associés une réduction significative des coûts liés à la gestion de son parc informatique et de ses investissements. «Dès l’instant où l’on décide de tout centraliser dans le cloud, pourquoi encore gérer deux parcs, deux infrastructures ?», raisonne Roby Eischen.

Plus sûr, moins cher

En termes de puissance brute, Goblet Lavandier & Associés attendait de System Solutions qu’il lui garantisse au moins les mêmes performances. «Quelques opérations d’optimisation ont été nécessaires, au niveau de l’espace mémoire et de la capacité des processeurs, mais nous y sommes arrivés… et, chose importante, sans devoir changer de logiciels ou modifier fondamentalement nos habitudes et aptitudes», spécifie encore Roby Eischen.

Par crainte de chômage technique (aux conséquences catastrophiques pour l’entreprise) et dans un souci de continuité d’activité, les infrastructures informatiques de Goblet Lavandier & Associés avaient été dupliquées sur deux sites distincts. Aujourd’hui, le cloud et le schéma de redondance appliqué par System Solutions, avec ses trois data centers et ses configurations dédiées, garantissent une disponibilité totale (systèmes et données).

Pour Roby Eischen, les économies réalisées au moyen du cloud ne sont pas uniquement d’ordre financier, mais proviennent essentiellement d’une plus grande flexibilité opérationnelle, de la réactivité des collaborateurs, des heures de travail et de réunions épargnées en termes de suivi, de recherche de documents, de résolution de problèmes chez les clients… «Le nombre de tâches que nous pouvons effectuer en temps réel a augmenté. Nous avons ainsi gagné en performances, en crédibilité et en flexibilité. Nous le devons à la fois au cloud, mais aussi aux outils de gestion internes que nous avons déployés depuis de longues années.»

Une préparation rigoureuse

Bien que les avantages du cloud ne soient plus à démontrer, le changement vers ce type de prestations reste toutefois une étape importante dans la vie d’une entreprise qu’il convient de préparer rigoureusement. Il importe, au préalable, de bien évaluer les besoins en infrastructure cloud : un échange régulier et fluide avec le prestataire de services permet de prévenir les mauvaises surprises. Roby Eischen compare un projet cloud à une opération à cœur ouvert. Il faut tout prévoir, soigneusement, communiquer au maximum entre client et fournisseur. L’étape du PoC est cruciale. Il faut se challenger mutuellement, en posant et en se posant toutes les bonnes questions.

Le choix du partenaire reste un élément déterminant dans le bon déroulement du projet. Au-delà des compétences techniques, l’un des arguments qui a emporté la décision en faveur de System Solutions fut la connaissance qu’avait le prestataire de l’environnement et du métier de Goblet Lavandier & Associés. «Personnellement, j’accorde beaucoup d’importance au facteur confiance, au contact humain, à la stabilité de la relation. System Solutions était déjà notre partenaire de support. Ecoute et respect sont aussi des éléments importants, au-delà des valeurs techniques.»

Bref, pour Goblet Lavandier & Associés, le nombre de tâches effectuées a pu augmenter, tout en gagnant en performances, en crédibilité et en flexibilité : un bénéfice qui repose sur le cloud et sur les outils de gestion internes.

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC
Sommaire
De la station de travail au Graphics Computing-as-a-Service
Titre
De la station de travail au Graphics Computing-as-a-Service
Description
Goblet Lavandier & Associés dans le cloud. A la clé, une réduction significative des coûts liés à la gestion de son parc informatique et de ses investissements.
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo