Le principe est simple. En bancaire, le guichetier affiche les documents électroniques sur et le client y appose sa . Avec pour effets: une limitation de la consommation de papier et une accélération du traitement des dossiers.

Initié en 2013 dans le cadre de l’initiative «Paperless», le projet de signature électronique de se poursuit à un rythme soutenu. Une centaine de tablettes aujourd’hui, deux cent quatre vingt en 2015.

«Le pilote a permis d’évaluer le niveau de de nos clients: la signature électronique traduit-elle le même engagement qu’une signature manuscrite? Aujourd’hui, la question ne se pose plus: nos clients ont accueilli favorablement la solution; le taux d’acceptation est supérieur à ce que nous attendions. Nos clients, quel que soit leur âge, ont parfaitement compris que la signature électronique présentait des avantages. Une fois le document signé, celui-ci est stocké dans l’espace web banking dédié. Le client peut ainsi retrouver, en ligne, tout l’historique de ses opérations sans être encombré par de nombreux documents qu’il devra ensuite ranger. Le papier -qui a toujours fait office de ‘preuve’- n’est plus nécessaire», explique , Responsable de domaine IT, BGL BNP Paribas.

La solution déployée par BGL BNP Paribas s’inscrit directement dans une démarche «green» et permet à la banque de renforcer ses actions «éco-responsables».

«La signature sur tablette constitue une étape majeure d’un projet plus vaste de mise en place de procédures et de solutions permettant de fluidifier les processus et de s’affranchir de la contrainte physique du papier», poursuit Christophe Porte.

Rien qu’en agence, BGL BNP Paribas génère quelque 3 millions de documents par an. Eliminer le plus possible les flux de documents papier (entrant /sortant) est, par conséquent, un objectif majeur.

La première phase du projet a consisté à mettre en place la signature sur des documents simples dont les pièces de caisse. «La suite consistera à poursuivre le déploiement à d’autres processus tels que l’entrée en relation et la signature de contrats», commente Christophe Porte.

L’objectif reste le même: améliorer la satisfaction du client en simplifiant et fluidifiant son passage en agence et en lui offrant une visibilité électronique instantanée sur les documents soumis.

Une solution de signature électronique… signée

Au guichet, le client appose sa signature sur la tablette, l’étape d’impression n’est donc plus nécessaire. Le guichetier, lui, continue d’utiliser ses outils traditionnels qui communiquent en direct avec les services de signature.

La solution peut saisir non seulement l’image de la signature pour l’intégrer dans le document mais peut également, de manière optionnelle, capturer les paramètres de la signature (vitesse, rythme, pression, angle,…), ce qui permet de garantir l’ du signataire et, par conséquent, de réduire les risques de fraude.

L’ensemble de ces paramètres constitue «l’empreinte de signature biométrique du signataire». La signature ainsi capturée est comparée avec un échantillon d’empreintes biométriques laissées par le signataire lors de sa procédure d’enrôlement. 

L’architecture de la solution est conçue pour être indépendante du device de sorte qu’elle peut être utilisée avec une large gamme de tablettes de marques différentes. Plus de 20 tablettes sont aujourd’hui certifiées pour fonctionner avec la solution.

 

Plus de

> La signature électronique manuscrite est une signature faite à la main sur un support électronique qui capture l’image de la signature ainsi que ses caractéristiques graphologiques comme la vitesse d’exécution et la pression propre à chaque segment de la signature.

> La signature électronique est intransmissible. Elle représente une manière de s’identifier. A la différence des mots de passe, elle ne peut être ni volée ni oubliée. Qui plus est, elle représente un acte volontaire pour valider l’acceptation d’un document.

> La signature électronique ne peut être altérée entre l’instant où l’auteur a signé et le moment où le lecteur la consulte. Elle est donc authentique, infalsifiable, non réutilisable, inaltérable et irrévocable. Et peut être examinée par un expert en écriture.

Sommaire
Titre
Signature sur tablette, sésame de BGL BNP Paribas
Description
BGL BNP Paribas met en place une solution de signature sur tablette, devenant ainsi la première banque à Luxembourg à proposer ce type de service en agence
Auteur