Dans le cloud évidemment, mais pouvant être opéré intégralement par le client ou par Téléphonie S.A. ou encore conjointement.

C’est l’originalité de la solution collaborative -suite logicielle indépendante du matériel utilisé- reposant sur un modèle purement (Unified Communication-as-a-Service) basé sur la consommation. Le nombre de licences pouvant être augmenté ou diminué selon les besoins, sans limitation donc, estime pouvoir proposer à ses clients une transition sécurisée, économique et flexible vers le cloud.

«Du cloud, oui, mais à la carte avec une grande richesse fonctionnelle, contrairement à la majorité des offres plutôt figées que l’on voit poindre actuellement, défend , Directeur Ventes et Marketing, Téléphonie SA. Qui plus est, l’offre est localisée et opérée depuis depuis les data centers de Téléphonie SA. Du pur ‘Made in

L’offre bâtie sur une proposition technologique d’Alcatel-Lucent a été lancée début avril. Ciblée pour les organisations de 50 utilisateurs et plus, OpenTouch Enterprise Cloud permet aux employés de se connecter et d’échanger de façon sécurisée des informations par voix, vidéo, partage de documents, réunions virtuelles ou applications -à partir de tout endroit et avec n’importe quel appareil.

Comme le modèle de licence est extrêmement flexible, les entreprises peuvent augmenter ou réduire les redevances mensuelles selon leurs besoins. Ce qui veut dire, aussi, qu’elles peuvent faire évoluer progressivement le nombre de fonctionnalités. A la carte aussi. En effet, si la base est signée Alcatel-Lucent, l’offre repose sur un écosystème (billing, , etc.) maîtrisé et géré par Téléphonie SA. Quant au principe de facturation, il repose tant sur le nombre d’utilisateurs que sur l’usage au départ de trois profils types.

«Téléphonie SA compte parmi la petite dizaine d’acteurs du marché mondial à présenter en primeur cette offre qui démontre, s’il le fallait encore, notre relation à tout le moins privilégiée avec Alcatel-Lucent Enterprise, commente Olivier Penin. En adoptant le as-a-service, on change juste de modèle, pas de métier. Nous ajoutons au leader intégrateur que nous sommes dans les solutions OPEX chez le client un leader dans les solutions cloud. Et c’est vrai pour l’ensemble de nos centres de compétences. La sécurité des bâtiments, autre atout de Téléphonie S.A., passe aussi via le cloud!»

Le discours se veut sécurisant. Le cloud, on le sait, peut encore susciter quelques craintes, en particulier dans le secteur financier. Mais Téléphonie S.A. est un acteur PSF de longue date, 100% Luxembourgeois, avec un spectre large de compétences dans les domaines SaaS envisagés. Ce qui ne peut que renforcer le capital . «Pour le client, le fait de ne pas disposer de la solution chez eux peut encore être un frein. Or, de par l’architecture même de l’offre, c’est presque un cloud privé avec des parties communes et d’autres dédiées, offrant flexibilité et richesse applicative. N’est-ce pas la meilleure assurance?»

Sommaire
Titre
Téléphonie SA lance son UCaaS «made in Luxembourg»
Description
Ciblée pour les organisations de 50 utilisateurs et plus, OpenTouch Enterprise Cloud permet aux employés de se connecter et d’échanger de façon sécurisée des informations par voix, vidéo, partage de documents, réunions virtuelles ou applications
Auteur