est entré en phase de commercialisation. Particularité : a choisi la semi-gratuité, abandonnant une partie de ses revenus potentiels immédiats pour vendre davantage de plus tard…

Parmi les nouvelles fonctionnalités, le nouveau navigateur l’assistant vocal Cortana, le retour du menu «Démarrer»… De quoi séduire le grand public. Côté pro, on regardera ailleurs. En particulier les nouveaux cycles de mise à jour. Mais aussi la compatibilité ascendante pour les applications métiers par exemple. Ou des nouvelles fonctions de et de (Mobile Device Management). Ou encore, pour les développeurs, du côté des Universal Windows Bridge, ces projets qui cherchent à séduire tous les programmeurs -iOS et Android compris- avec un ensemble de passerelles pour porter leurs codes sur la plateforme de Microsoft avec le moins d’effort possible.

Windows 10 tente de tirer les leçons des erreurs passées. C’est un fait.

Microsoft veut clairement effacer la mauvaise impression laissée en entreprise par Windows 8. Un impératif pour l’éditeur, qui voit sa position s’éroder sur le marché des systèmes d’exploitation. Une bonne nouvelle pour les utilisateurs qui voient enfin arriver le -premier- digne successeur de Windows 7…

L’arrivée de Windows 10 a tout d’un exercice d’équilibriste. Le système d’exploitation doit à la fois rassurer ses utilisateurs, très critiques envers son prédécesseur, et bouleverser leurs habitudes… Windows 10 a été conçu avec les clients professionnels à l’esprit. Microsoft a intégré en masse les souhaits des entreprises : inclure des fonctions de sécurité de classe entreprise, de protection d’identité et d’informations, réduire la complexité et proposer une meilleure expérience pour les usages modernes en entreprise.

 

Windows-as-a-Service

Windows 10 s’inscrit dans les principes du «Continuous Delivery». La version s’enrichira au fil du temps de nouvelles fonctionnalités, parfois mineures, parfois majeures.

Microsoft a d’ailleurs planifié tout une vague d’améliorations et fonctionnalités nouvelles pour la fin de l’année, à commencer par le support des extensions (façon Chrome/Firefox) dans son nouveau navigateur Edge.

Windows 10 a donc été pensé pour une mise à jour permanente via Windows , ce qui va à l’encontre des pratiques de la plupart des entreprises. Les administrateurs vont devoir se mettre au diapason et admettre que dans leur entreprise puissent coexister différentes versions du système. Rappelons néanmoins qu’avec Windows 10 arrivent également différentes options de mise à jour pour répondre aux besoins spécifiques des professionnels.

 

 

Sommaire
Titre
Windows 10 propulse Microsoft dans une nouvelle ère
Description
Windows 10 : Microsoft a choisi la semi-gratuité, abandonnant une partie de ses revenus potentiels immédiats pour vendre davantage de services plus tard...
Auteur