Le média qui explore la transformation digitale

à l’Université du Luxembourg avant cet été

Jan 7, 2020 | Data Center | 0 commentaires

Contrat de quatre ans à l’. livrera AION, un supercalculateur . 1,7 PetaFlops en complément du cluster actuel. 
 


AION permettra à l’Université de Luxembourg d’accélérer ses recherches. L’ambition est de faire face à la compétition internationale, en réalisant de nouvelles percées en matière d’innovation. AION repose sur une infrastructure Atos BullSequana XH2000. Laquelle livrera une capacité de calcul 1,5 fois supérieure, avec une performance théorique maximale de 1,7 PetaFlops, en complément du cluster actuel. 
 


Analyse Big Data à grande échelle

Le supercalculateur sera utilisé par les chercheurs de l’Université et ses partenaires européens pour accélérer les recherches qui reposent sur du calcul intensif et de l’analyse Big Data à grande échelle. Cela comprend des développements-clés en matière de physique des particules, science des matériaux, chimie théorique, sciences de la terre, prévisions météorologiques numériques, astrophysique, cryptologie, intelligence artificielle et simulations économiques.
 


«L’une des raisons principales pour lesquelles Atos a été sélectionné pour ce contrat est la solution Direct Liquid Cooling qui caractérise le BullSequana XH2000, précise , CEO, Belgium & Luxembourg, Atos. Celle-ci minimise la consommation énergétique en utilisant de l’eau chaude, garantissant ainsi une efficacité énergétique optimale.»

Anticiper MeluXina

La recherche devient de plus en plus exigeante, estime le Docteur Sébastien Varrette, co-Directeur (avec le Professeur Pascal Bouvry) du service Calcul Haute Performance à l’Université du Luxembourg. «Nous avions besoin d’une solution de calcul hautement performante pour dépasser les limites de la simulation traditionnelle. Avec AION, la capacité globale de notre infrastructure HPC sera augmentée -à la fois en termes de calcul (2,8 PetaFlops avec les deux systèmes) et de stockage partagé (jusqu’à 10 PetaBytes). Cela consolide l’ambition de l’Université, qui souhaite offrir une infrastructure de recherche de pointe aux scientifiques du Luxembourg, et permet d’anticiper l’arrivée du futur supercalculateur luxembourgeois MeluXina dans le contexte du projet EURO-HPC».
La livraison du supercalculateur ‘AION’ d’Atos est prévue pour le premier semestre 2020. 

 

Ces articles parle de "Data Center"

Infrastructure, Servers, Network, Storage

Follow this Topic

Sommaire
AION à l’Université du Luxembourg avant cet été
Titre
AION à l’Université du Luxembourg avant cet été
Description
Contrat de quatre ans à l'Université de Luxembourg. Atos livrera AION, un supercalculateur BullSequana XH2000. 1,7 PetaFlops en complément du cluster actuel
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo