71% des employés déclarent avoir à des données qu’ils ne devraient pas voir. Et 54% indiquent que ces s’avèrent fréquents ou très fréquents…

Cet accès généralisé des employés aux fichiers sensibles met les données critiques en danger estime le qui vient de mener l’enquête pour Varonis auprès de plus de 2000 salariés. Ne nous leurrons pas: les employés disposant d’accès excessifs constituent le risque le plus important de .

«La croissance du volume des informations numériques et de notre dépendance vis-à-vis d’elles peut submerger les tentatives de protection des données sensibles des entreprises, indiquele Dr Larry Ponemon, président et fondateur du Ponemon Institute. Cette fait apparaître un facteur important souvent négligé: les employés disposent généralement d’accès aux données trop étendus, au-delà de ce qui est nécessaire à l’exécution de leurs tâches professionnelles. Et quand cet accès n’est pas suivi ou audité, une attaque ayant accès aux comptes des employés peut avoir des conséquences dévastatrices.»

Sur ce sujet, informaticiens et utilisateurs finaux partagent le même point de vue: leur entreprise préférerait négliger les risques de plutôt que sacrifier la productivité! En effet, seulement 22% des collaborateurs ayant participé à l’enquête estiment que leur entreprise accorde une priorité très élevée à la protection de ses données. Moins de la moitié des employés pensent que leur entreprise applique des politiques de strictes en ce qui concerne l’utilisation et l’accès aux données.

 

Sommaire
Titre
Fuites de données: trop d'accès «excessifs»
Description
Les employés disposant d’accès excessifs constituent le risque le plus important de fuites de données
Auteur