Une page se tourne. Et pas n’importe laquelle: , phare de la téléphonie mobile, disparaît. Cette était inscrite dans les faits, depuis le rachat de l’activité terminaux mobiles du constructeur finlandais par . Aujourd’hui, elle est réalité.

Très forte auprès des consommateurs, l’image de marque Nokia a toujours véhiculé un certain nombre de valeurs (design, robustesse…) depuis deux décennies. Sa disparition va-t-elle impacter les ventes? En optant pour la marque pour l’ensemble de sa gamme de smartphones sous Windows Phone, qu’il a racheté définitivement fin avril 2014, Microsoft joue gros.

De fait, Nokia était présent dans les téléphones cellulaires depuis la fin des années 1980 avec l’ancêtre du GSM, le Mobira Cityman. En 1992, le constructeur finlandais choisit d’investir à fond dans la fabrication de téléphones mobiles, s’appuyant sur la norme européenne GSM. Ce fut un succès planétaire. A l’époque, on parlait de Nokia comme on parle aujourd’hui d’Apple.

Mais l’Histoire retiendra que le numéro mondial du secteur au début des années 2000 a manqué le virage des smartphones connectés à Internet alors qu’il avait en interne tout le savoir-faire pour se développer sur ce marché, y compris la boutique d’applications en ligne Ovi…

Le succès d’Apple avec iOS et de Samsung avec Android auront mis à terre le Finlandais. Une page se tourne.

 

Sommaire
Titre
Nokia s'efface. Place à Microsoft Lumia
Description
Nokia, marque phare de la téléphonie mobile, disparaît
Auteur