Le média qui explore la transformation digitale

luxembourg internet days

demarrer le e-commerce rapidement

 

L’hybridation du travail se dessine

Juin 22, 2020 | Latest News, Workplace | 0 commentaires

Les entreprises étirent le retour au bureau, tout en investissant dans le travail à distance. Xerox parle d’hybridation du travail -à la maison et au bureau.

L’hybridation du travail se dessine. Huit entreprises sur dix (82 %) estiment que leur personnel retrouvera le chemin du bureau dans un délai de 12 à 18 mois, a chiffré Xerox. En prévision d’un retour, les entreprises investissent dans de nouvelles ressources pour soutenir une main-d’œuvre hybride -à distance et en entreprise, avec 56 % d’augmentation des budgets technologiques.

A l’origine de ces ordres de grandeurs, une enquête sur l’avenir du travail de pour Xerox. Quelques 600 décideurs informatiques, y compris des cadres supérieurs de niveau C interrogés. Premier constat : les difficultés nées de la transition soudaine vers le travail à distance. 72 % des répondants indiquant qu’ils n’étaient pas entièrement préparés du point de vue technologique. Des problèmes technologies (29 %), mais pas seulement. La rupture de la communication (26 %) et le maintien de la concentration (25 %) ont pesé presque aussi lourd.

«On reviendra au bureau, de toute façon, estime Steve Bandrowczak, President & Chief Operations Officer, Xerox. Et cela pour trois raisons : la communication, la rapidité de prise de décision et le développement des talents. Dans le même temps, l’environnement de travail hybride en cours a révélé des lacunes technologiques. Celles-ci nécessitent de nouveaux investissements ou des investissements supplémentaires au cours des prochains mois.»

La communication entre personnes reste fondamentale

Avant d’imposer le travail à domicile, 33 % des personnes interrogées ont déclaré que la et la confidentialité des réseaux et des données sont leur principale préoccupation avec une main-d’œuvre distante. 24 % ont cité la productivité des employés, suivis de 16 %, citant l’infrastructure technologique. Ces préoccupations, associées à la croyance de 95 % des répondants selon laquelle la communication en personne est importante pour le développement personnel et l’évaluation des talents, indiquent que le travail à distance généralisé ne remplacera pas les espaces de travail plus traditionnels.

Cependant, maintenant que les entreprises sont plus à l’aise avec le travail à distance, les attitudes et les politiques évoluent. Parmi les pays interrogés, les États-Unis sont les plus susceptibles d’avoir une accrue dans le travail à distance (86 %). Le Royaume-Uni suit (80 %), puis l’Allemagne (80 %), le Canada (77 %) et de la France (75 %). De plus, 58 % prévoient de changer leur travail par rapport à la politique intérieure au cours de la prochaine année, soulignant la nécessité pour les entreprises de soutenir une main-d’œuvre hybride.

L’hybridation en marche

Selon Xerox, les employés ne retourneront peut-être pas au bureau en même temps -voire au même titre qu’auparavant. Ce qui n’enlève en rien à la nécessité de soutenir une main-d’œuvre hybride.

La transition rapide vers le travail à distance a été difficile pour la plupart des entreprises. 29 % ont cité la technologie comme leur principal problème. Parmi les pays spécifiques interrogés, la France était la moins susceptible d’être pleinement préparée à la transition soudaine vers le travail à distance.

Des investissements très ciblés

Globalement, le premier défi a été le support informatique à distance (35 %). Puis les solutions de workflow inadéquates (27 %), le manque d’outils de communication et de collaboration (22 %). Et, enfin, le manque de solutions basées sur le cloud (10 %). 85 % des chefs d’entreprise ont également regretté l’accessibilité et la facilité d’utilisation de leurs imprimantes de bureau.

En raison des lacunes technologiques découvertes par une main-d’œuvre principalement éloignée, 70 % des décideurs informatiques dans le monde réévaluent leurs dépenses budgétaires. Les entreprises augmentant leurs investissements dans les ressources technologiques distantes (55 %) ou un hybride de ressources distantes et internes (40 %). On voit aussi que les entreprises accordent davantage de priorité aux investissements dans les logiciels basés sur le cloud (65 %), le support informatique à distance (63 %) et les logiciels de collaboration (52 %).

 

 

Ces articles parlent de "Workplace"

Teamwork, Collaboration, Printing

Follow this topic

Sommaire
L'hybridation du travail se dessine
Titre
L'hybridation du travail se dessine
Description
L'hybridation du travail se dessine. Huit entreprises sur dix (82 %) estiment que leur personnel retrouvera le chemin du bureau dans un délai de 12 à 18 mois, a chiffré Xerox.
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo
No tags for this post.