Ce matin, à six heures, la file devant un point de vente . La photo aurait pu avoir été prise devant une vitrine de . Ou de .

Certes, rien à voir avec ces aficionados qui ont attendu deux semaines devant une boutique Store de Tokyo pour être sûrs d’être les premiers à prendre possession de leur . Pas besoin, non plus, de «Reservation Pass», ce système de file d’attente virtuelle mis en place par le fabricant, en lien avec le stock de l’ Store On Street, qui permet au client d’être prévenu par mail ou SMS et, ainsi, de savoir si son attente est justifiée ou non.

C’est devenu un rituel, bon enfant, même si certains y voient l’ultime forme du consumérisme. Reste le phénomène. Le géant américain sait déjà qu’il vendra encore plus d’iPhone 6 que de modèles 5. Lundi 22 septembre, soit trois jours après l’annonce officielle, il avait déjà écoulé plus de 10 millions d’exemplaires. Le premier week-end est toujours décisif. Il le sera aussi au Luxembourg. On sera curieux, lundi, de comparer ce lancement au précédent. 10% de plus?

Apple avait reçu plus de quatre millions de précommandes le 12 septembre, soit le double des deux millions enregistrées pour le lancement de l’iPhone 5 il y a deux ans. Les chiffres annoncés par Apple sont également supérieurs à la moyenne des attentes des analystes qui espéraient de sept à dix millions d’exemplaires.

 

 

 

Sommaire
Titre
iPhone 6. Ce matin, à six heures...
Description
Les ventes d'iPhone 6 ont débuté tôt ce matin à Luxemùbourg
Auteur