1er au Japon et quatrième au niveau mondial du Climate Counts ( portant sur les performances des grandes en matière de réduction des émissions de CO2). L’ analyse les émissions relatives aux activités de 100 multinationales entre 2005 et 2012 de façon à déterminer leurs performances d’après des objectifs définis de manière scientifique.