: le cloud public derrière votre firewall !

par | Oct 14, 2016 | Technologie | 0 commentaires

Oracle installe son cloud chez ses clients. Oracle Cloud@Customer rassurera les derniers réfractaires.

Une instance de la plateforme cloud Oracle dans votre data center, à savoir le même serveur, avec les mêmes logiciels et la même configuration -avec une facturation à l’usage. C’est Oracle Cloud@Customer. Cette instance du cloud Oracle, installée derrière le firewall de l’entreprise, est maintenue, supervisée et mise à jour par l’éditeur. Ainsi, l’entreprise est certaine de disposer exactement du même environnement que le cloud public d’Oracle, l’éditeur venant dans l’entreprise déployer l’ensemble.

«Nos clients ont aujourd’hui trois possibilités : l’offre on premise avec serveur et licences, le cloud public et, désormais, la gamme Cloud@Customer, explique , Managing Director Oracle Belgium & Luxembourg. Avec cette offre, nous levons les derniers freins vis-à-vis du cloud. Dans de nombreux secteurs d’activité, comme la banque et les services, mais aussi la distribution, les réticences des entreprises se cristallisaient toujours autour des contraintes réglementaires et administratives et des exigences liées à la souveraineté, confidentialité et localisation des données -comme au Luxembourg.»

Plusieurs solutions annoncées

Déjà proposée -discrètement- à quelques clients depuis mars, cette offre a été officiellement annoncée sur Oracle Open World 2016. Plusieurs solutions sont annoncées : Infrastructure Cloud Machine@Customer (IaaS), Exadata Cloud Machine@Customer, Big Data Cloud Machine@Customer.

Le PaaS, et donc les applications, peuvent ainsi migrer très simplement du privé vers le public et réciproquement ou coexister. Jan Ronsse : «La base de données Oracle s’exécute partout : sur site, en cloud privé et en cloud public, y compris non-Oracle, et cela contrairement à AWS RedShift qui ne tourne que sur le cloud Amazon…» La critique est à peine voilée. Avec Oracle Cloud@Customer, l’éditeur bâtit pour ses clients une offre calquée sur les services IaaS et PaaS de son cloud public, identique en termes d’architecture, de fonctionnalités et de tarification (avec des services payés à la consommation), mais installée cette fois derrière les firewalls des entreprises.

«Nous étendons notre cloud public à l’intérieur du data center des clients, nous mettons à jour, nous gérons, nous prenons en charge le back-up comme sur le cloud public», renchérit Jan Ronsse. En disposant en interne d’une pile technologique entièrement compatible avec celle d’Oracle Cloud, les clients bénéficient de la portabilité des charges de travail entre cette solution cloud interne et le cloud public, tous deux utilisant des environnements, des outils et des API identiques. Les entreprises pourront, quand elles le voudront, migrer des charges dans Oracle Cloud ou recourir à ce dernier pour leur stratégie de continuité d’activité et de reprise après sinistre.

Une offre en devenir

L’offre de services Oracle Cloud@Customer se décline de plusieurs façons. Sur les ressources d’infrastructure, elle apporte des capacités «élastiques» de traitement et de stockage en mode bloc avec des ressources de compute et de stockage installées chez le client qui seront au préalable évaluées et ajustées en fonction des besoins de l’entreprise. L’offre inclut des capacités de réseau virtuel, de stockage de fichiers, de messagerie et de gestion des identités afin d’assurer la portabilité des charges Oracle et non Oracle dans le cloud. Par la suite, d’autres services IaaS seront ajoutés comme Containers et Elastic Load Balancer.

Du côté des services PaaS qui s’appuieront sur ces services IaaS, Cloud@Customer apportera Java Cloud pour le développement, le test et le déploiement d’applications, ainsi que ses services destinés à l’intégration applicative. Prochainement, ils seront complétés par des services de développement étendus à Java SE, Node.Js, Ruby et PHP, tandis que, du côté de l’intégration interapplicative, seront ajoutés des services pour prendre en charge les API et l’IoT. Sur la gestion de données, l’offre de départ portera sur Database Cloud Service. Plus tard sera disponible l’environnement Exadata Cloud pour la mise en œuvre de traitements exigeant des performances élevées. Bref, une offre en devenir. Il est aussi question de Big Data Preparation et Big Data SQL (exécution des requêtes SQL sur l’ensemble des données). Au-dessus de cet ensemble de services, les outils d’administration Enterprise Manager permettront de gérer les charges de travail de façon identique entre les installations cloud sur site et Oracle Cloud.

Recevez les prochains articles par email, tous les mardi

Dans solutions Magazine de Novembre

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : Energy Efficiency, Interactive Board, Data Loss Prevention.

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 
 

kompass
Sommaire
Oracle Cloud@Customer : le cloud public derrière votre firewall !
Titre
Oracle Cloud@Customer : le cloud public derrière votre firewall !
Description
Oracle installe son cloud chez ses clients. Oracle Cloud@Customer rassurera les derniers réfractaires.
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine