Aujourd’hui, analyse , Product Development & Innovation, Solution Consultant , , l’accès aux fonctionnalités spécifiques de communication et de collaboration unifiée sensibilise davantage les entreprises et organisations d’une certaine taille, parce que plus structurées. Elles perçoivent plus rapidement comment améliorer leurs échanges professionnels, comment maximiser leur productivité et donc leur efficacité.

«Si, au travers d’un seul système évolutif, les moyens de communication sont simplifiés, il peut être nécessaire de reconsidérer ses processus. Bref, de revoir sa façon de travailler. L’objectif final est d’utiliser ces outils pour mieux travailler, plus rapidement et surtout plus efficacement. Accepter ce principe suppose une certaine maturité…»

Certes, toutes les organisations n’ont pas cette maturité. L’adoption peut être progressive. C’est pourquoi POST Telecom a défini une série de niveaux d’usages -ses fameux qui vont du niveau 1, axé sur la voix, au niveau 4, le plus complet, incluant tous les services de POST Telecom et toutes les fonctionnalités des outils de communications et de collaboration de Microsoft.

Le Gear 1, centré sur la voix, correspond à une solution basée sur IP Centrex vous affranchissant de la gestion d’un PABX; le service par le cloud est intégré aux communications fixes et mobiles. «Vous êtes déjà plus efficace dans le sens où vous conservez vos numéros fixes et rationalisez votre plan de numérotation, observe Romain Trierweiler. Vos collaborateurs sont joignables sur le même numéro qu’ils soient au bureau ou sur la route grâce à la convergence fixe/mobile.»

Le Gear 4, lui, correspond au full package comprenant, en plus de la voix, l’ensemble des fonctionnalités issues de Microsoft Exchange, de Microsoft Lync et de Microsoft SharePoint. «Vous disposez donc de toute la chaîne de communication et de collaboration!»

Connues, ces solutions sont disponibles ‘on premise’. Dans le cloud, elles devraient attirer encore davantage d’entreprises sensibles à l’idée
d’externaliser pour se décharger des contraintes techniques liées au PBX. «L’idée de transformer une technologie en service attire, analyse Romain Trierweiler. Cela signifie plus d’investissement initial, plus de responsabilité sur l’infrastructure et, qui plus est, un paiement à l’usage. Mais ce n’est qu’une étape. La suivante consiste à déployer les services de communication et de collaboration qui vont réellement générer un avantage en termes d’efficacité, de productivité et donc de compétitivité.»

Transformer la technologie en service est évidemment tentant. Mais l’infrastructure de base subsiste… et le niveau de requis est plus élevé! Centraliser communications et données sur un même réseau suppose pouvoir compter sur une infrastructure solide. «Notre force, chez POST Telecom, tient à la connectivité: si les communications de nos clients passent par IP, c’est au travers d’un réseau privé, totalement sécurisé, et donc parfaitement maîtrisé.»

Ce qui veut dire qu’un cloud n’est pas l’autre… Il y a cloud et cloud, insiste-t-on chez POST Telecom. Passer par IP n’est pas sans danger. Où est localisé le cloud? Quelles garanties me proposent le prestataire? L’attrait -souvent financier- de certaines offres peut cacher de réelles faiblesses. Or, nous savons tous quelle importance que nous attribuons à nos communications. Si, en plus, les données sont associées aux communications, il s’agit de se montrer très prudent. C’est à ce niveau que la garantie de POST Telecom fait la différence.

«La nature du réseau est très importante. C’est véritablement un pré-requis, conclut Romain Trierweiler. Ensuite, mais ensuite seulement, vous pourrez aisément faire évoluer votre IT complète vers un modèle 100% cloud.»

Sommaire
Titre
POST Telecom transforme les technologies en services
Description
POST Telecom a défini une série de niveaux d'usages -ses fameux Gear qui vont du niveau 1, axé sur la voix, au niveau 4, le plus complet, incluant tous ses services et toutes les fonctionnalités des outils de communications et de collaboration de Microsoft.
Auteur