Silicon On Demand, extension de HPE GreenLake

Juin 25, 2021 | Data Center | 0 commentaires

Silicon On Demand fait grandir encore un peu plus HPE GreenLake. Une annonce majeure, parmi d’autres. HPE Discover 2021 restera dans les annales

Avec Silicon on Demand, HPE dévoile un modèle de tarification innovant basé sur la consommation et l’utilisation optimisé au niveau du silicium pour offrir une expérience cloud plus granulaire avec un meilleur comptage, un de mise en mémoire tampon réduit et un déploiement plus rapide.

Développée avec Intel, sur la base de sa Optane, Silicon On Demand permettra d’ajouter de la capacité au niveau du cœur du processeur et de la mémoire persistante. Ce faisant, HPE élimine le besoin de commander ou d’installer de nouveaux processeurs. Pratiquement, les clients seront en mesure d’activer instantanément et de payer pour plus de capacité en un seul clic. «Alors que le monde devient de plus en plus numérique, l’exploitation des informations à partir de non traitées dépendra de solutions technologiques qui tirent parti de quatre superpuissances clés : le cloud, la connectivité, l’intelligence artificielle et la périphérie intelligente. Avec HPE, nous innovons de la périphérie au cloud sur des solutions technologiques, qui entraînent la prochaine vague de transformation numérique», commente Pat Gelsinger, CEO, Intel.

Changement de paradigme

Cette annonce, faite au cours de l’événement client virtuel HPE Discover 2021, renforce encore un peu plus la gamme de solutions HPE GreenLake. Et, surtout, souligne un changement de paradigme majeur. Historiquement, les entreprises devaient payer d’avance le matériel sur site, puis l’installer elles-mêmes. Avec GreenLake, HPE configure le matériel pour les clients à l’avance et leur permet ensuite de l’acheter sur une base de paiement à l’utilisation. L’idée est de rendre l’achat de matériel sur site plus similaire à l’approvisionnement d’une infrastructure dans le cloud public, où les ressources matérielles sont facturées à la seconde et peuvent être lancées avec un effort minimal.

Cette édition de HPE Discover a vraiment fait la part belle à GreenLake. Une foule de nouveaux services cloud ont été annoncés pour prendre en charge les applications critiques dans tous les secteurs, de la 5G aux dossiers médicaux électroniques, en passant par les services financiers, l’analyse des et des risques, le calcul haute et l’intelligence artificielle. Ensemble, ces innovations étendent le leadership de HPE sur le marché dans la fourniture de services cloud n’importe où : dans le centre de d’un client, dans un centre de colocation ou à la périphérie. La plate-forme cloud HPE GreenLake compte désormais plus de 1 200 clients représentant 4,8 milliards USD en valeur totale du contrat et un taux de renouvellement des clients de 95 %, et est activement vendue par plus de 900 partenaires dans le monde.

Project Aurora, Lighthouse…

Annonce majeure, encore, Project Aurora. Cette technologie au niveau de la puce permettra aux systèmes HPE de détecter les logiciels malveillants. Il est question d’une «empreinte digitale» du micrologiciel intégré dans le silicium d’un système, ne pouvant être modifié par des pirates informatiques, même s’ils accèdent au système d’exploitation. Chaque fois que la machine démarre, le firmware sera comparé avec l’empreinte digitale qu’il a dans le fichier et déclenchera l’alarme s’il existe des différences de code qui indiquent une modification malveillante.

Project Aurora sera disponible dans le cadre de GreenLake Lighthouse, un nouveau service cloud de HPE. fournit une console de déploiement de charge de travail qui, selon HPE, permettra aux administrateurs de configurer de nouvelles charges de travail sur l’infrastructure de leur entreprise en quelques minutes tout en sautant une grande partie du travail manuel normalement associé à la tâche. De plus, utilisera l’intelligence artificielle pour affiner la quantité de matériel provisionné pour une charge de travail de manière à optimiser les coûts.

Comme dans le cloud, mais sur site !

devrait être rejoint par Cloud Console, un autre service de gestion d’infrastructure. Comme son nom l’indique, il fournit une interface centrale pour la gestion des ressources processeur dans l’environnement matériel d’une entreprise. Il complète le service Aruba Central de HPE, qui fournit une interface centrale pour la gestion des équipements réseau, et la console Cloud Data Services récemment introduite, qui applique le même concept au stockage.

Les trois services font avancer les efforts de HPE pour rendre l’exécution de l’infrastructure sur site plus similaire au travail dans le cloud. Dans les principaux clouds publics, les administrateurs contrôlent les ressources matérielles via des consoles de gestion Web.

Pour le cabinet Moor Insights & Strategy, ressemble davantage à un modèle de type cloud proposé par les fournisseurs de cloud public, sauf qu’il est sur site.

Du potentiel d’expansion, encore

Même avec l’abondance d’options de produits existantes dans GreenLake, HPE pense qu’il existe encore des opportunités d’élargir le portefeuille.

«Les entreprises savent aujourd’hui que pour réussir dans leur secteur, elles doivent poursuivre un mandat de cloud partout, qui leur permet de collecter, d’analyser et d’agir sur les données, où qu’elles se trouvent, estime Antonio Neri, President & CEO, HPE. Du silicium, des logiciels et de la sécurité aux charges de travail sur lesquelles les organisations s’appuient pour gérer leurs activités, HPE continue d’étendre la portée de la plate-forme cloud HPE GreenLake, pour aider les clients à accélérer la transformation numérique et à générer des résultats commerciaux exceptionnels.»

 

Sommaire
Silicon On Demand, extension de HPE GreenLake
Titre
Silicon On Demand, extension de HPE GreenLake
Description
Silicon On Demand fait grandir encore un peu plus HPE GreenLake. Une annonce majeure, parmi d'autres. HPE Discover 2021 restera dans les annales.
Auteur
Editeur
Soluxions Magazine
Logo