Internationalisation au départ de . International vise non seulement l’Europe, mais aussi l’Asie et l’Afrique au départ de… Luxembourg!

Le projet va se concrétiser via deux sociétés à responsabilité limitée déjà présentes: Accelero Capital Holdings et TMT Investments, lesquelles qui ont signé un partenariat avec Switch SuperNAP pour former une joint-venture qui aura la charge de construire le plus vaste écosystème de centres de données hors États-Unis, sur base de l’expérience de SuperNAP à Las Vegas.

Aux commandes, l’homme d’affaires et politicien égyptien , 59 ans, soixantième fortune mondiale et première d’Afrique, selon Forbes. Connu pour avoir créé Mobilnil, premier opérateur de téléphonie mobile pour l’Egypte en 1998 via Orascom Holding (groupe fondé par son père), il a ensuite étendu son influence dans des pays aussi différents que le Pakistan, la Jordanie, l’Algérie, la Tunisie, l’Irak, le Bangladesh et même la Corée du Nord!

Ancien élève de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich, Naguib Sawiris s’est rapidement diversifé, prenant le contrôle notamment de Joyent, spécialiste américain de l’IaaS et du PaaS, via Weather Investment (holding détenant Orascom et Wind) et Telefonica Digital (le fonds d’investissement de l’opérateur espagnol). Dans le secteur, il contrôle aussi intY, agrégateur cloud distingué par le titre de «fournisseur européen de services de l’année» en 2012.

SuperNAP International sera pilotée par Khaled Bichara, déjà à la tête de Accelero Capital. Selon Reuters, l’ambition est de proposer depuis le Luxembourg une offre “state ot the art”, sur base notamment des technologies développées par le mentor de SuperNAP, Rob Roy (219 technologies brevetées ou en passe de l’être et, pour certaines, certifiées Tier IV par l’Uptime Institute). Une façon, aussi, de dire: le meilleur n’est plus nécessairement aux Etats-Unis!