La et la migration des infrastructures informatiques vers le tendent à réduire les investissements informatiques des entreprises, et donc leurs dépenses en , assure le cabinet Xerfi à l’issue d’une récente .

Avoir un data center moderne répondant à ces caractéristiques permet d’améliorer la qualité et l’expérience du data center. Toutefois, des capacités supplémentaires sont nécessaires pour atteindre un haut niveau de , telles qu’une visibilité complète, la possibilité de tirer parti des données et une protection éprouvée.

Si la virtualisation permet de réaliser des économies d’échelle, cela a un impact certain sur les outils de cybersécurité -désormais intégrés au niveau des hyperviseurs. Ainsi, à mesure que le marché évolue, les investissements ne se retrouvent plus aux mêmes postes, ce qui signifie que les acteurs ne sont plus forcément les mêmes.

Dans le cas du cloud, la logique est différente. L’impact sur les investissements en matière de cybersécurité est avéré. Les entreprises migrent vers le cloud, mais uniquement partiellement grâce au cloud hybride. Cela dit, même si ces migrations sont partielles, de nombreux échanges entre les plateformes des entreprises et les acteurs du cloud computing sont recensés. Et le besoin de sécurité se fait maintenant à deux niveaux : à la fois à destination des données qui sont transférées entre les plateformes internes et externes, et pour les données qui vont être déposées chez les cloud providers afin qu’elles ne soient pas récupérées par des tiers, et qu’elles ne constituent pas une faille de sécurité.

Selon le , la meilleure solution est de maintenir toutes les démarches de la sécurité mises en place par le client. Par exemple, le chiffrement doit pouvoir être géré par le client, qui doit avoir une visibilité complète de ses infrastructures, y compris celles étendues au cloud hybride.

Sommaire
Virtualisation et cloud pèsent sur les investissements en cybersécurité
Titre
Virtualisation et cloud pèsent sur les investissements en cybersécurité
Description
La virtualisation et la migration des infrastructures informatiques vers le cloud computing tendent à réduire les investissements informatiques des entreprises en cybersécurité
Auteur